Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 
Burkina: l’opposition politique dénonce "l’activisme politique" du Médiateur du Faso et interpelle le chef de l'Etat. 
Burkina: les agents des péages annoncent une grève du 27 février au 1er mars 2020. 
Burkina: plus d’un milliard de dollars, c’est le montant que la Banque mondiale entend apporter pour soutenir les efforts de développement.
Burkina: la Banque mondiale accorde une enveloppe supplémentaire de 700 millions de dollars pour faire face au défi sécuritaire.   

SOCIETE

Le Cadre de concertation des ONG et associations actives en éducation de base au Burkina Faso (CCEB-BF) a tenu son assemblée générale ordinaire de l’année 2017 le vendredi 22 décembre dernier à Ouagadougou. Au terme de cette assemblée générale, c’est l’ancienne présidente du conseil d’administration Zénabou Ouédraogo qui a été reconduite à son poste à l’issue d’une élection.

Zénabou Ouédraogo, nouvelle présidente du conseil d’administration du CCEB-BF pour un mandat de deux ans, dit être satisfaite des résultats engrangés lors de son mandat précédent. «Nous avons pu obtenir de nouveaux partenaires, il y a l’amélioration du matériel de travail du secrétariat exécutif, le renforcement de la visibilité du CCEB-BF donc, les résultats sont satisfaisants. Nous avons travaillé en collaboration avec le secrétariat exécutif et je profite de cette occasion, féliciter tous les agents du secrétariat qui se sont donnés afin que nous atteignons ce résultat que nous avons eu à présenter à cette assemblée générale», s’est-elle réjouit.

Elle indique par ailleurs que ces résultats atteints sont étroitement liés au bon fonctionnement du conseil d’administration et l’appui efficace du secrétariat exécutif.
Dans le nouveau bureau, deux membres ont été remplacés. Aux dires de la présidente, ils se sont engagés à appuyer et même à apporter des innovations au conseil d’administration. «C’est un sentiment de grande satisfaction qui m’anime», lance-t-elle.

Pour son nouveau mandat, la présidente a laissé entendre que c’est une continuité. Parce que, explique dame Ouédraogo, «il y a des projets que nous avons engagés et nous voulons poursuivre avec ces projets et comme nous avons eu de nouveau membres qui ont promis d’apporter des innovations, nous comptons sur leur appui et avec le secrétariat qui est dynamique, nous allons aller de l’avant».

Néanmoins, l’ancienne et nouvelle présidente du conseil d’administration recommande que les efforts de concertation, de conciliation avec les autres partenaires de la société civile intervenant en éducation de base formelle et non formelle, soient davantage consolidés et maintenus pour une synergie d’actions et des prises de position consensuelles face aux grandes questions de l’éducation.

En outre, le conseil d’administration suggère au secrétariat exécutif l’élaboration d’un plan stratégique quinquennal 2018-2022 dont le draft est déjà disponible et sera finalisé et validé de façon participative.

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé