Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 
Burkina: l’opposition politique dénonce "l’activisme politique" du Médiateur du Faso et interpelle le chef de l'Etat. 
Burkina: les agents des péages annoncent une grève du 27 février au 1er mars 2020. 
Burkina: plus d’un milliard de dollars, c’est le montant que la Banque mondiale entend apporter pour soutenir les efforts de développement.
Burkina: la Banque mondiale accorde une enveloppe supplémentaire de 700 millions de dollars pour faire face au défi sécuritaire.   

SOCIETE

Le centre de formation Online training center (OTC), en collaboration avec la fondation Science Campus, ont organisé du 11 au 15 décembre 2017 un séminaire de certification des spécialistes et des experts en suivi-évaluation des projets et programmes. La cérémonie de remise des certificats a eu lieu ce vendredi au siège de la Fondation.

Ce sont au total 7 experts et 29 spécialistes en suivi-évaluation des projets et programmes qui ont suivi pendant cinq jours une formation intense dans leur domaine. Les participants ont été enseignés sur plusieurs modules en suivi-évaluation des projets et programmes.

Ils ont d’abord échangé sur les outils et cycles complet du projet, sur le cadre conceptuel, le management. Le troisième jour de la formation a permis aux participants d’aborder la question du suivi-évaluation des projets et programmes c’est-à-dire tous les éléments essentiels pour la conception du suivi-évaluation. L’avant dernier jour a consisté pour les participants à une visite de terrain.

Pour le coordonnateur du centre de formation Online Training center, Siaka Gow, ce séminaire est l’occasion pour les étudiants de master en suivi-évaluation des projets et programmes de se rassembler, d’échanger avec les autres et de partager des expériences.

Une formation appréciée à sa juste valeur par le coordonnateur car ayant à faire à des responsables de projets qui viennent de divers projets et de pays différents donc, pour lui, c’était un partage d’expériences.

Majanja Emmanuel, avec son attestation d’expert en suivi évaluation des projets et programmes, s’est dit satisfait. «Cette certification représente un grand honneur pour moi parce qu’avec mon master 1, je ne pouvais pas postuler dans les postes internationaux. Cela était un peu compliqué car, on exigeait un niveau un peu supérieur et de par mon expérience, je n’étais pas capable de postuler donc, cette certification est un acquis pour moi aujourd’hui» s’est-il réjoui.

Le coordonnateur M. Gow a exhorté ces spécialistes et experts à faire valoir leur titre. «Je les incite à se faire valoir et faire valoir ce titre car, c’est très important. Aussi, qu’ils se forment, se cultivent davantage afin d’être à la hauteur lorsqu’ils seront dans leurs structures ou seront appelés à donner leur expertise dans une autre structure» a-t-il laissé entendre.

A noter que ce séminaire a regroupé les participants venus du Burkina Faso, du Burundi, de la Côte d’Ivoire, du Bénin, du Mali, Niger, Togo, du Ghana et de la République démocratique du Congo.

OTC est un centre de formation en ligne qui a aujourd’hui environ une quarantaine de nationalité dont le domaine principal de formation est le suivi-évaluation des projets et programmes, et le management des projets et programmes.

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé