Aujourd'hui,
URGENT
Justice: la procureure de la CPI fait appel de l'acquittement de Gbagbo et Blé Goudé
Burkina: l’UPC «vivement préoccupée par la dégradation continue de la situation sécuritaire»
Burkina: la marche non autorisée des syndicats et de la société civile dispersée par la police, une dizaine de blessés
Cyclisme: Le Burkinabè Bachirou Nikiéma remporte le grand prix de la ville d'Abidjan
Cédéao: Mise en place d'un plan quinquennal de lutte contre le terrorisme d'un montant de près 596 milliards de FCFA
Cyclisme: le Burkinabè Paul Daumont remporte le tour cycliste international de Côte d'Ivoire
Cameroun: le président Paul Biya convoque "un grand dialogue national" sur la crise au Cameroun anglophone
RDC: déraillement meurtrier d’un train dans le Tanganyika, plus de 50 morts
Burkina: des organisations syndicales se démarquent de la journée nationale de protestation initiée par l'Unité d'action populaire
Burkina:  l’UPC invite le gouvernement «à reprendre sans délai les négociations avec les syndicats de la santé»

SOCIETE

C’est une image insolite que publie ce mercredi 13 décembre 2017  la direction de la communication du ministère en charge de la Justice: au milieu des véhicules et autres objets calcinés le 10 décembre dernier à la Cour d’appel de Ouagadougou, trône un véhicule intact.

C'est une Toyota 4 X 4 blanche qui a échappé à la furie des flammes alors qu’aux alentours, tout n’est que carcasses et noirceur.

«Comme si cette voiture immobilisée depuis des années, avait été soigneusement épargnée par le feu! A la Cour d’appel de Ouagadougou, beaucoup de personnes attendent certainement les explications de la police scientifique», commente l’auteur des photos.

Le 10 décembre dernier, une trentaine de véhicules placés sous scellés à la Cour de Ouagadougou ont été brûlés dans un incendie. Le feu qui s'est déclaré peu après midi, a embrassé les hautes herbes dans l'enceinte de la Cour d'appel, calcinant les véhicules entreposés. Le bâtiment principal n’a pas été touché.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes du sinistre.

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé