Aujourd'hui,
URGENT
Mali: les enseignants reprennent le travail après cinq mois de grève
Burundi: au moins 9 morts dans l'effondrement d'une mine de coltan à Kabarore
Fasofoot: Rahimo FC sacré champion national 2018-2019, Usco et Ajeb relégués en D2 
Madagascar: 4 morts suite à une intoxication à la viande de tortue de mer
Bobo-Dioulasso: un prêtre assassiné, un autre blessé par leur ancien cuisinier (AIB)
Cybercriminalité: une opération policière internationale démantèle un réseau de cybercriminels ayant fait plus de 40 000 victimes dans le monde
Soudan: retour au calme à Khartoum malgré la suspension des pourparlers
Burkina: 88 conventions à hauteur de 1 176 milliards de F CFA signées en 2018 (Discours sur la situation de la nation)
Burkina: le Premier ministre Dabiré a exposé ce jeudi 16 mai son discours sur la situation de la nation, pour lui le bilan est plutôt satis
Niger: 17 militaires tués et 11 autres  portés disparus au cours d'une embuscade à Baley Beri, près de la frontière avec le Mali

Ph: Ousséni Ganamé

SOCIETE

Le commissariat de Police de Koumbri, une commune de la province du Yatenga, région du Nord, a été attaqué vers 23h dans la nuit du lundi 4 décembre 2017, rapporte le site Faso-Nord infos. Il y aurait eu des dégâts matériels importants, mais pas de perte en vie humaine.

Quand les tirs nourris d'armes à feu se sont fait entendre du côté du commissariat, les habitants se sont terrés chez eux, explique le site d’informations qui relaie le quotidien de cette partie du pays.

Ousséni Ganamé, le maire de cette commune rurale, assure sur sa page Facebook avec des photos à l’appui que l'attaque n’a pas occasionné de perte en vie humaine, mais beaucoup de dégâts matériels, des motos incendiées ou emportées.

Quatre motos auraient été emportées et trois autres incendiées par des individus dont l'identité n’est pas encore connue.

Dans leur fuite, les assaillants sont tombés sur des renforts en provenance de la commune de Banh qui les ont contraint à abandonner une kalachnikov, des centaines de munitions, des motos, des bidons d’essence et des portables, relate de son côté l’AIB, citant des sources sécuritaires.

Dans cette zone, une attaque du lycée départemental Kain dans la nuit du 26 au 27 novembre, avait causé la mort d'un professeur de Français-Histoire-Géographie et fait deux blessés.

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé