Aujourd'hui,
URGENT
Espagne: retrait du mandat d'arrêt international contre Carles Puigdemont
Burkina: Ouagadougou va abriter du 23 au 27 juillet prochain la 24e édition  de la tranche commune entente
Burkina: Augustin Loada revient sur le devant de la scène avec le MTT, un  mouvement d'éveil citoyen 
Coopération: le 7ème Traité d’amitié et de coopération (TAC) Burkina Faso – Côte d’Ivoire se tiendra à Yamoussoukro du 23 au 27 juillet 2018
Android: l'Union européenne condamne Google à une amende record de 4,34 milliards d'euros (RFI)
Soum: le chef de Hocoulourou et un paysan tués par « des individus armés non identifiés» (ministère de la sécurité)
Burkina: l’armée démantèle plusieurs bases terroristes sur la bande transfrontalière nord et interpelle 60 suspects
Burkina: la douane et la DGTTM, sont respectivement 2e et 3e parmi les services les plus corrompus (Ren-Lac)
Burkina: la police municipale, service public le  plus corrompu en 2017 (Rapport Ren-lac)
Mali: 1 mort et 6 blessés dans l'accident d'un véhicule du Bataillon Gondaal 3 

SOCIETE

L’institut de sécurité maritime interrégional (ISM) organise du 5 au 7 décembre à Abidjan, un séminaire sur le terrorisme maritime dans le Golfe de Guinée. Les objectifs sont déclinés dans le communiqué de presse qui suit.

«L’Institut de Sécurité maritime Interrégionale (ISMI) délivre des enseignements répondant aux besoins des Etats du Golfe de Guinée dans le domaine de la sécurité et sûreté maritime et de l’action de l’Etat en mer.

Son siège est situé en Côte d’Ivoire, au sein de l’Académie régionale des Sciences et Techniques de la Mer (ARSTM).

Du mardi 5 au jeudi 7 décembre à Abidjan, l’ISMI organise un séminaire sur le terrorisme maritime dans le Golfe de Guinée.

Les objectifs du séminaire :

-Identifier les menaces et risques liés au terrorisme maritime spécifiques au Golf de Guinée

-Identifier les dispositifs de lutte contre le terrorisme maritime, le cadre juridique en place, les structures existantes en matière de partage de l’information et de coordination de l’action des services dans la sous-région ;

-Dresser un lien avec le terrorisme qui sévit dans la bande sahélo-sahélienne, notamment les connections entre piraterie / brigandage maritime et groupes armés terroristes ;

-Faire émerger des recommandations en matière de lutte / prévention et les diffuser aux Etats de la sous-région et aux organisations régionales.

Les intervenants de haut niveau seront présents parmi lesquels notamment :

-Mr Abdoulaye Fofana, Secrétaire permanent du comité interministériel chargé de l’action de l’Etat en mer ;

-S.E.M. Jean-Marc Châtaigner, Envoyé spécial pour le Sahel.

Les intervenants débattront du sujet auprès des auditeurs issus des Etats du Golfe de Guinée : cadres des administrations, militaires et cadres d’entreprises implantées en Afrique de l’Ouest et Centrales.

Les journalistes sont conviés à assister à la séance inaugurale du séminaire qui aura lieu la matinée du mardi 5 décembre. Une conférence de presse est prévue de 10h00 à 11h00.»

Des mots pour le dire...

Sondage

Dans une interview accordée à des chaines de télévision le 24 juin 2018, le président Roch Marc Christian Kaboré promet de mettre fin à l’incivisme et à la défiance de l’Etat, en appliquant la loi dans toute sa fermeté. En a-t-il les moyens?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé