Aujourd'hui,
URGENT
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 
Burkina: le 1er ministre, Christophe Dabiré, a signé le mercredi 29 juillet 2020, un décret portant réouverture des frontières aériennes. 
Covid-19: la République populaire de Chine offre 46 respirateurs au Burkina Faso. 
Ouagadougou: plus de 200 moutons mis en fourrière par la police municipale à la veille de la Tabaski.   
Covid-19: les pertes du tourisme mondial s'élèvent à 320 milliards de dolllars (Organisation mondiale du tourisme).  
Covid-19: la Banque africaine de développement accorde 27 millions de dollars à l’Union africaine pour renforcer l’Initiative de réponse. 

SOCIETE

L’institut de sécurité maritime interrégional (ISM) organise du 5 au 7 décembre à Abidjan, un séminaire sur le terrorisme maritime dans le Golfe de Guinée. Les objectifs sont déclinés dans le communiqué de presse qui suit.

«L’Institut de Sécurité maritime Interrégionale (ISMI) délivre des enseignements répondant aux besoins des Etats du Golfe de Guinée dans le domaine de la sécurité et sûreté maritime et de l’action de l’Etat en mer.

Son siège est situé en Côte d’Ivoire, au sein de l’Académie régionale des Sciences et Techniques de la Mer (ARSTM).

Du mardi 5 au jeudi 7 décembre à Abidjan, l’ISMI organise un séminaire sur le terrorisme maritime dans le Golfe de Guinée.

Les objectifs du séminaire :

-Identifier les menaces et risques liés au terrorisme maritime spécifiques au Golf de Guinée

-Identifier les dispositifs de lutte contre le terrorisme maritime, le cadre juridique en place, les structures existantes en matière de partage de l’information et de coordination de l’action des services dans la sous-région ;

-Dresser un lien avec le terrorisme qui sévit dans la bande sahélo-sahélienne, notamment les connections entre piraterie / brigandage maritime et groupes armés terroristes ;

-Faire émerger des recommandations en matière de lutte / prévention et les diffuser aux Etats de la sous-région et aux organisations régionales.

Les intervenants de haut niveau seront présents parmi lesquels notamment :

-Mr Abdoulaye Fofana, Secrétaire permanent du comité interministériel chargé de l’action de l’Etat en mer ;

-S.E.M. Jean-Marc Châtaigner, Envoyé spécial pour le Sahel.

Les intervenants débattront du sujet auprès des auditeurs issus des Etats du Golfe de Guinée : cadres des administrations, militaires et cadres d’entreprises implantées en Afrique de l’Ouest et Centrales.

Les journalistes sont conviés à assister à la séance inaugurale du séminaire qui aura lieu la matinée du mardi 5 décembre. Une conférence de presse est prévue de 10h00 à 11h00.»