Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: pose de la première pierre du futur mémorial en hommage au président Thomas Sankara tué il y a 31 ans
Congo-Brazzaville: le gouvernement interdit la vente de bière en promotion
France: 11 morts après les pluies violentes qui se sont abattues sur l’Aude dans la nuit de dimanche 14 à lundi 15 octobre
Nigéria: libération de plus de 800 enfants soldats dans le nord-est du pays
Vatican: l'archevêque salvadorien assassiné Oscar Romero et le pape Paul VI canonisés (RFI)
Francophonie: le français, 5e langue parlée dans le monde avec 300 millions de locuteurs (RFI)
Turquie: le pasteur américain Andrew Brunson a été libéré
Burkina: le Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale (HCRUN) appelle à « l’union sacrée pour la défense de la patrie »
OIF: la Rwandaise Louise Mushikiwabo désignée secrétaire générale par concensus
Espace: Atterrissage d'urgence d'une capsule Soyouz après un problème au décollage, les deux astronautes sortent indemnes (RFI)

SOCIETE

L’institut de sécurité maritime interrégional (ISM) organise du 5 au 7 décembre à Abidjan, un séminaire sur le terrorisme maritime dans le Golfe de Guinée. Les objectifs sont déclinés dans le communiqué de presse qui suit.

«L’Institut de Sécurité maritime Interrégionale (ISMI) délivre des enseignements répondant aux besoins des Etats du Golfe de Guinée dans le domaine de la sécurité et sûreté maritime et de l’action de l’Etat en mer.

Son siège est situé en Côte d’Ivoire, au sein de l’Académie régionale des Sciences et Techniques de la Mer (ARSTM).

Du mardi 5 au jeudi 7 décembre à Abidjan, l’ISMI organise un séminaire sur le terrorisme maritime dans le Golfe de Guinée.

Les objectifs du séminaire :

-Identifier les menaces et risques liés au terrorisme maritime spécifiques au Golf de Guinée

-Identifier les dispositifs de lutte contre le terrorisme maritime, le cadre juridique en place, les structures existantes en matière de partage de l’information et de coordination de l’action des services dans la sous-région ;

-Dresser un lien avec le terrorisme qui sévit dans la bande sahélo-sahélienne, notamment les connections entre piraterie / brigandage maritime et groupes armés terroristes ;

-Faire émerger des recommandations en matière de lutte / prévention et les diffuser aux Etats de la sous-région et aux organisations régionales.

Les intervenants de haut niveau seront présents parmi lesquels notamment :

-Mr Abdoulaye Fofana, Secrétaire permanent du comité interministériel chargé de l’action de l’Etat en mer ;

-S.E.M. Jean-Marc Châtaigner, Envoyé spécial pour le Sahel.

Les intervenants débattront du sujet auprès des auditeurs issus des Etats du Golfe de Guinée : cadres des administrations, militaires et cadres d’entreprises implantées en Afrique de l’Ouest et Centrales.

Les journalistes sont conviés à assister à la séance inaugurale du séminaire qui aura lieu la matinée du mardi 5 décembre. Une conférence de presse est prévue de 10h00 à 11h00.»

Des mots pour le dire...

Sondage

Pour enrayer la montée du terrorisme au Burkina, la France se dit disposée à lui apporter le même soutien militaire qu’au Mali. Selon cette aide est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé