Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la suspension d’importation de certains produits a apporté 8 milliards de FCFA aux industries locales (AIB)
Mali: le gouvernement fixe les législatives à mars et avril 2020
Sahel: la France va envoyer des renforts supplémentaires au Sahel, en sus du renfort des 220 soldats annoncé à Pau
Burkina: la loi portant institution de Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP) adoptée par l'Assemblée nationale
Burkina: le document de Politique de Sécurité nationale remis au président du Faso
Afrique: 45 millions de personnes menacées par la famine en Afrique Australe
Médias: le Synatic annonce un sit-in (22 et 23 janvier) et une grève générale de 48 heures (du 29 au 30 janvier 2020)
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC

SOCIETE

Dans le cadre de la commémoration de ses 20 ans d’existence, l’association Tous pour le combat de la solidarité et de l’intégration (Tocsin) a organisé une série d’activités pour célébrer l’intégration africaine. C’était les 24 et 25 novembre 2017 à Ouagadougou.


«L’émigration des Voltaïques durant la période coloniale», «La problématique du vote des Burkinabè de la diaspora», L’intégration des communautés étrangères vivant au Burkina»(…) sont entre autres sujets qui ont été abordés par les membres de cette association à l’occasion de cette célébration. Selon Arouna Savadogo, président du bureau exécutif du Tocsin, l’objectif de ces différents panels est de partager la vision de l’association avec les populations. Notamment la culture du savoir-vivre pour favoriser l’intégration entre les peuples.

Dénommée «La pédale de la solidarité et de l'intégration entre les peuples», la fête sportive organisée dans le cadre de cette commémoration a connu la participation massive de communautés vivantes au Burkina, la Fédération burkinabè de cyclisme et sa ligue du Centre, de différentes associations de femmes du quartier Marcoussi, de la police municipale,  de membres et sympathisants du Tocsin. Femmes, jeunes et enfants ont enfourché leur vélo, le temps de quelques minutes de course cycliste dans certaines artères de la ville de Ouagadougou.

A cette célébration, Boureima Jérémie Sigué, fondateur des Editions le pays a été fait personnalité d'honneur du Tocsin.  Un diplôme d'honneur lui a été remis par le PCA du Tocsin, Seydou Ouédraogo, en reconnaissance au combat que mène M. Sigué dans le domaine des droits humains et surtout pour son implication dans la lutte pour la participation effective des Burkinabè de la diaspora à l’élection présidentielle au Burkina. «Je ne crois pas avoir fait quelque chose de particulier pour mériter cette distinction. Mais je récent cette distinction comme un motif pour accompagner le Tocsin dans son engagement qui vise la promotion de l’Homme dans toute sa dimension», a indiqué M. Sigué.

Le vote des Burkinabè de l’étranger, cheval de bataille de l’association le Tocsin, est une fois de plus, revenu dans les échanges d’Arouna Savadogo avec les journalistes. Pour M. Savadogo, «le dossier n’avance pas parce qu’on ne parle pas de recensement jusqu’à présent».     

Pour rappel, l’association le Tocsin a été créée en 1997 et s’inscrit dans la promotion des activités favorisant l’intégration des Burkinabè de l’extérieur au Burkina et dans leurs pays d’accueil. L’association s’est particulièrement illustrée dans la lutte pour la reconnaissance du vote des Burkinabè de l’étranger.


Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé