Aujourd'hui,
URGENT
Cinéma: l’acteur ivoirien Ahmed Souané (Docteur Boris) est décédé ce jeudi 20 septembre
RDC: L’Onu inquiète face à l’augmentation des violations des droits de l’homme
Burkina: le gouvernement crée une Brigade spéciale des investigations anti terroristes et de lutte contre la criminalité organisée (BSLAT)
Pakistan: l'ancien Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif remis en liberté (RFI)
Burkina: le CDP dément toute implication dans les différentes attaques terroristes perpétrées sur le territoire national(parti)
Ouagadougou: la 12e  édition du Forum national de la recherche scientifique et des Innovations technologique se tiendra  du 20 au 25 octobre
Loroum: des individus non identifiés ont abattu dans la nuit de mardi à mercredi, un homme dans le village de Lossa, commune de Banh
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana

SOCIETE

Au nombre de huit, des assaillants ont ouvert le feu dans la nuit de lundi à mardi vers 23h, sur le poste de gendarmerie de Bourzanga, localité située à 40 km de Kongoussi et 152 km de Ouagadougou, dans la Bam. Ils ont emporté deux motos et incendié des documents. 

«Un gendarme qui était en poste a senti un mouvement suspect dans les parages de la brigade autour de 22 h00. Il a fait un tour pour vérifier. Avec la claire de lune, il a aperçu que les assaillants étaient sous un arbre non loin de la brigade et apprêtaient leurs armes pour attaquer. Sa silhouette ayant été aperçue par ces derniers, ils ont ouvert le feu sur lui. Il a eu la vie sauve grâce au bâtiment de l'école médersa (franco-arabe) qui lui a servi de bouclier», relate le chef de brigade, cité par l’Agence d’information du Burkina.

La même source raconte qu’ensuite, «deux des assaillants se sont mis à le poursuivre. Pendant ce temps, les autres se sont rendus à la brigade, forcer les portes et faire sortir des documents les ordinateurs et le téléviseur et mettre le feu.»

Le gendarme a pu entrer en contact avec ses collègues qui ont réagi et obligé les assaillants à fuir en emportant avec eux deux motocyclettes. Il n’y a fort heureusement pas eu de perte en vie humaine ni de blessé au sein des gendarmes.

Selon l'AIB, la gouverneure du Centre-nord Nandy Somé /Diallo s’est rendue sur les lieux mardi matin pour réconforter la population et les gendarmes de Bourzanga,

Des mots pour le dire...

Sondage

Depuis quelques jours, le gouvernement a entamé une opération de retrait des enfants vivant dans la rue. Cette opération a-t-elle des chances de succès?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé