Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la suspension d’importation de certains produits a apporté 8 milliards de FCFA aux industries locales (AIB)
Mali: le gouvernement fixe les législatives à mars et avril 2020
Sahel: la France va envoyer des renforts supplémentaires au Sahel, en sus du renfort des 220 soldats annoncé à Pau
Burkina: la loi portant institution de Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP) adoptée par l'Assemblée nationale
Burkina: le document de Politique de Sécurité nationale remis au président du Faso
Afrique: 45 millions de personnes menacées par la famine en Afrique Australe
Médias: le Synatic annonce un sit-in (22 et 23 janvier) et une grève générale de 48 heures (du 29 au 30 janvier 2020)
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC

SOCIETE

Suite à son Assemblée générale du 23 septembre dernier, le réseau West Africa Network for Peacebuilding (Wanep/Burkina) a changé de conseil d’administration. Le nouveau PCA a pour nom, Moussa Willy Bantenga. L’ancien PCA, Arouna Savadogo lui a passé le témoin le 3 novembre 2017.


Le conseil d’administration de Wanep/Burkina se veut désormais professionnel. Il devient Conseil d’administration professionnel et sera expérimenté pour la première fois au Burkina. La professionnalisation du conseil d’administration est une résolution adoptée en 2009  et sa mise en œuvre a commencé en 2011. Le Burkina se met ainsi au pas à l’image des autres pays membres sauf le Nig

Pour se faire, les attentes sont nombreuses selon le président sortant, Arouna Savadogo. Lesquelles attentes qui imposent selon M. Savadogo, une organisation stratégique et un engagement soutenu des différents membres du nouveau conseil. Et ce n’est pas la qualité et la diversité des compétences des nouveaux membres qui manquent.
«Pour l’heure et pour réaliser cela, il faudra élaborer un nouveau plan stratégique de Wanep/Burkina, valider le manuel de procédures et rédiger un plan de communication pour notre réseau national d’édification de la paix», a conseillé le président sortant. Pour Arouna Savadogo, ce changement à la tête de Wanep/Burkina est synonyme de la promotion de l’alternance au sein des associations. En termes de bilan de son mandat, Arouna Savadogo estime qu’il est nettement positif.

Le nouveau PCA dit mesurer la tâche qui attend toute son équipe. «Nous comptons sur la disponibilité, l’ouverture et la disponibilité de la coordination du Wanep/Burkina et de l’équipe sortante. Nous rassurons le conseil sortant que le relais est assuré et nous nous engageons à transmettre de bons fruits à la fin de notre mandat», a promis le professeur Willy Bantenga.

Wanep-Burkina a été créée en 2003 pour promouvoir la paix, le respect des droits de l'homme et la justice sociale vers un développement durable au Burkina Faso. Ses principaux objectifs comprennent l'observation et le suivi des valeurs politiques et morales, de la prévention pacifique des conflits, de gestion et de règlement, l'élaboration d'une stratégie conflit prévention réseau et consolidation de la paix au Burkina Faso et accroître la capacité et la participation des femmes dans la consolidation de la paix.

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé