Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 
Burkina: l’opposition politique dénonce "l’activisme politique" du Médiateur du Faso et interpelle le chef de l'Etat. 
Burkina: les agents des péages annoncent une grève du 27 février au 1er mars 2020. 
Burkina: plus d’un milliard de dollars, c’est le montant que la Banque mondiale entend apporter pour soutenir les efforts de développement.
Burkina: la Banque mondiale accorde une enveloppe supplémentaire de 700 millions de dollars pour faire face au défi sécuritaire.   

SOCIETE

A l’occasion de la journée internationale de la jeune fille, célébrée le 11 octobre, l’ONG "One" a publié un nouveau rapport intitulé «Accès des filles à l’éducation dans le monde: les mauvais élèves». Ce classement met en évidence les 10 pays où les filles ont le moins accès à l’éducation et présente les nombreux obstacles auxquels elles sont confrontées.

D’après ce rapport, les dix pays où les filles ont le moins accès à l’éducation sont: le Soudan du Sud, la République de la centrafricaine, le Niger, l’Afghanistan, le Tchad, le Mali, la Guinée, le Burkina Faso, le Libéria et l’Éthiopie.

Pour créer ce classement, ONE a sélectionné 11 indicateurs comme l’achèvement et 
la qualité de la scolarité des filles, le taux d’alphabétisation des femmes et le nombre moyen d’élèves par enseignant. Cette analyse révèle que parmi les 10 pays listés, 9 se trouvent en Afrique et sont des états fragiles.

«Plus de 130 millions de filles ne vont pas à l’école. Parmi elles, pourraient se trouver de futures ingénieures, entrepreneuses ou responsables politiques. C’est une crise mondiale qui ne fait qu’entretenir des situations de pauvreté», fait observer le rapport.

Au Burkina Faso, seulement une fille sur 100 termine ses études secondaires.

Les obstacles à l’éducation des filles sont multiples et disproportionnés selon les régions. Chaque année, le mariage précoce prive des millions de filles d’éducation. Dans les 10 pays listés dans le classement de l’ONG ONE, la majorité des filles de moins de dix-huit ans sont déjà mariées.

«Les familles font souvent le choix d’envoyer leurs garçons à l’école plutôt que leurs filles. Les tâches ménagères passent avant l’éducation. La probabilité qu’une fille ne soit pas scolarisée est de 57% plus élevée que la même probabilité pour un garçon, et cet écart atteint 83% au lycée», conclut le rapport.

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé