Aujourd'hui,
URGENT
11-Décembre: "Nous avons la responsabilité de bâtir ensemble une Nation prospère et respectée"(Roch Kaboré)
11-Décembre: "La réconciliation nationale reste un enjeu majeur que nous devons réussir, dans l’intérêt supérieur de la Nation"(Roch Kaboré)
Université: L'Aneb menace d'aller en grève du 21 au 22 décembre et de tenir un sit-in si la sanction de Bayan yenilo n'est pas levée 
Nigéria: La Suisse va restituer au pays les fonds détournés par l'ancien président Sani Abacha,estimés à 321 millions de dollars
11-Décembre: Abdoulaye Rouamba (AJCK) remporte le Grand prix cycliste de l’Indépendance Gaoua 2017  
Ouagadougou: Incendie dans la Cour d'appel, aucune perte en vie humaine, une vingtaine de voitures et de motos brulées
RDC : au moins 12 casques bleus et deux militaires congolais tués dans une attaque dans le nord-est du pays (ONU).
RDC : au moins 12 casques bleus et deux militaires congolais tués dans une attaque dans le nord-est du pays (ONU).
Burkina : la mairie de Saponé, dans la province du Bazèga, a été incendiée (Médias).
Football: le Portugais Cristiano Ronaldo a reçu le Ballon d'Or 2017, Messi et Neymar complètent le podium

SOCIETE

Une personne a été tuée et une autre blessée le lundi 2 octobre 2017, aux environs de 16 heures, quand une explosion s’est produite dans une soute à munitions du camp Ouezzin Coulibaly de Bobo Dioulasso.

Selon des informations concordantes, corroborées par un communiqué de l’Etat-major général des armées, l’explosion accidentelle s’est produite dans la soute à minutions logé dans le camp, alors que des responsables des forces armées inspectaient des installations.

«Face à des difficultés d’ouvrir la porte blindée, il a été fait appel aux techniciens de Burkina clé. C’est au cours de l’intervention de ces derniers que l’explosion a eu lieu», explique l’armée.

Le bilan fait état d’une personne décédée et un autre grièvement blessé. Tous des civils, membres de l’équipe technique de «Burkina clé». Très prompt, les sapeurs-pompiers  ont vite  maîtrisé l’incendie provoqué par cette explosion.  

Selon notre informateur qui a requis l’anonymat,  les armes et munitions sont très sensibles. Le bruit des travaux de l’équipe technique de «Burkina clé» pourrait  être à la base de l’explosion.