Aujourd'hui,
URGENT
Cameroun: 81 policiers et militaires tués dans la crise anglophone (RFI)
Ouagadougou: une Conférence internationale se tiendra les 9 et 10 juillet 2018 sur la mise en œuvre du PNDES 
Niger: la Cour constitutionnelle a déchu l‘opposant Hama Amadou de sa qualité de député (RFI)
Terrorisme: 146 individus activement recherchés par les forces de sécurité et de défense (officiel)
Mali: le ministre de la Défense confirme l'existence de fosses communes dans la région de Nantaka et Kobaka près de Mopti
Burkina: près de 25 000 réfugiés bénéficient de l’asile (HCR)
HCR: 68,5 millions de personnes déracinées dans le monde à la fin 2017 (Rapport)
Côte d’Ivoire: une pluie diluvienne fait au moins 10 morts dans plusieurs quartiers d’Abidjan (AIB)
Economie: au 31 janvier 2017, les chèques impayés émis au profit de l’Etat burkinabè représentait un montant de plus de 36 milliards de FCFA
Cameroun:  deux militants du RDPC tués, le gouvernement accuse les séparatistes (RFI)

SOCIETE

Le procès relatif à la plainte de l’artiste musicienne Adjaratou Diessongo alias Adja Divine contre x suite à son agression en pleine rue le 23 mai dernier s’est ouvert ce vendredi 29 septembre 2017 devant la Chambre correctionnelle du TGI (Tribunal de grande instance) de Ouagadougou. A peine ouverte, il a été renvoyé au vendredi 13 octobre 2017 sur demande des avocats de la défense.

Le 23 mai 2017, l’artiste musicienne Adja Divine accusée d’avoir volé un enfant dans un quartier périphérique de Ouagadougou a été battue et déshabillée par une foule en colère. Elle a été sauvée de justesse par la police et les sapeurs-pompiers. Le lendemain 24 mai, elle a déposé plainte  contre X et contre la police routière.

A l’issue des investigations, le parquet a inculpé le sieur Jean Baptiste Ilboudo alias Naba. Ce dernier a été placé sous mandat de dépôt le 12 juillet 2017. Il est poursuivi pour outrage publique à la pudeur et pour coups et blessures volontaires ayant entrainé une Incapacité totale de travail (ITT de 21 jours). 

Mais juste après l’appel de cette affaire à l’audience, les avocats de la défense ont demandé le renvoi pour complémenter certains actes au dossier. Ce qui a été accepté par le tribunal. L’audience reprendra le vendredi 13 octobre 2017.

LIRE AUSSI:

-Affaire Adja Divine: la version de la police

-Affaire Ajda divine: Simon Compaoré invite la population à faire confiance à la justice

-Affaire Adja Divine: les femmes ne décolèrent pas

-Soutien à Adja Divine: la marche de la CBDF reportée

-Affaire Adja Divine: les femmes artistes organisent une marche silencieuse samedi