Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

SOCIETE

Le procès relatif à la plainte de l’artiste musicienne Adjaratou Diessongo alias Adja Divine contre x suite à son agression en pleine rue le 23 mai dernier s’est ouvert ce vendredi 29 septembre 2017 devant la Chambre correctionnelle du TGI (Tribunal de grande instance) de Ouagadougou. A peine ouverte, il a été renvoyé au vendredi 13 octobre 2017 sur demande des avocats de la défense.

Le 23 mai 2017, l’artiste musicienne Adja Divine accusée d’avoir volé un enfant dans un quartier périphérique de Ouagadougou a été battue et déshabillée par une foule en colère. Elle a été sauvée de justesse par la police et les sapeurs-pompiers. Le lendemain 24 mai, elle a déposé plainte  contre X et contre la police routière.

A l’issue des investigations, le parquet a inculpé le sieur Jean Baptiste Ilboudo alias Naba. Ce dernier a été placé sous mandat de dépôt le 12 juillet 2017. Il est poursuivi pour outrage publique à la pudeur et pour coups et blessures volontaires ayant entrainé une Incapacité totale de travail (ITT de 21 jours). 

Mais juste après l’appel de cette affaire à l’audience, les avocats de la défense ont demandé le renvoi pour complémenter certains actes au dossier. Ce qui a été accepté par le tribunal. L’audience reprendra le vendredi 13 octobre 2017.

LIRE AUSSI:

-Affaire Adja Divine: la version de la police

-Affaire Ajda divine: Simon Compaoré invite la population à faire confiance à la justice

-Affaire Adja Divine: les femmes ne décolèrent pas

-Soutien à Adja Divine: la marche de la CBDF reportée

-Affaire Adja Divine: les femmes artistes organisent une marche silencieuse samedi