Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Le match international amical entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire, qui devait se jouer le 6 septembre 2016, n’aura plus lieu. Selon la Fédération burkinabè de Football (FBF), cette annulation est due à la déprogrammation du match Burkina – Botswana comptant pour la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2017. Ce match des éliminatoires initialement prévu le samedi 3 septembre a été repoussé au dimanche 4 septembre à partir de 18 heures au stade du 4-Aout.

« La déprogrammation du match est une imposition de la CAF qui souhaite harmoniser les rencontres de la dernière journée de qualification de la CAN 2017 à une même date, pour des impératifs de diffusion et pour des raisons d’intégrité afin d’éviter tous calculs », explique la FBF.

Par cette déprogrammation, la date du 6 septembre qui était retenue pour le match amical se trouve ainsi perturbée car, selon les règlements, il doit impérativement avoir une marge autorisée de 72 heures entre deux matchs. En effet, entre le 4 septembre où se jouent les éliminatoires et le 6 septembre, la marge autorisée n’est pas respectée.

« La date du 7 septembre qui se présentait comme la dernière alternative pour sauver le match amical dans la période souhaitée, ne concorde pas du tout avec la journée FIFA qui fait obligation aux joueurs professionnels de regagner impérativement leurs clubs avant cette date du 7 septembre », précise la fédération.

L’idée du projet n’étant pas abandonnée, les deux fédérations continueraient les échanges afin  de trouver des opportunités  pour reprogrammer le match amical.

Par ailleurs, le match retour du deuxième tour des éliminatoires de  la CAN des moins de 17 ans entre le Burkina Faso et le Ghana se jouera le samedi 20 août à partir de 16 heures au stade du 4-Août. Au match aller, les Etalons cadets avaient été battus par les Black Satellites par un score de 5 buts à 1.