Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: Lucienne Ariane ZOMA,  Socio-anthropologue, est nommée 1er vice-président du HCRUN
Niger: le grand griot zarma, Djilbo Badjé, s'est éteint à près de 80 ans (RFI)
Santé: le président du Faso a lancé un appel aux populations afin que le paludisme soit vaincu au Burkina Faso d’ici 2030
Burkina: Le tribunal de Djibo  est fermé «jusqu‘à nouvel ordre» pour «raisons de sécurité»
Siao: le Madagascar, pays invité d’honneur de la 15e édition
Burkina:  «Artisanat africain, exigences du marché et développement technologique» est le thème du Siao 2018 (26 octobre-4 novembre)
Burkina: l’abbé Prosper Bonaventure Ky nommé évêque de Dédougou
Football: l’ancien sélectionneur de l’équipe de France, du Cameroun et de la Côte d’Ivoire, Henri Michel, est décédé ce 24 avril 2018.
France: Soupçonné de corruption au Togo et en Guinée, l'homme d'affaires français, Vincent Bolloré, en garde à vue.
Burkina: tué lors de l’attaque du camp de la Minusma, le Caporal Yaméogo Ibrahim (35ans) a été inhumé ce lundi au cimetière de Gounguin

COMMUNIQUES

L’Institut de Sécurité Maritime Interrégional (ISMI), rattaché à l’Académie Régionale des Sciences et Techniques de la Mer (ARSTM) d’Abidjan, délivre des enseignements répondant aux besoins des Etats du golfe de Guinée dans le domaine de la sécurité et de de la sûreté maritimes, de l’action de l’Etat en mer. Du lundi 9 au vendredi 13 avril 2018 à Abidjan – HOTEL WAFOU - sur financement de la COOPERATION FRANCA

ISE, en collaboration le CEDRE (Centre de Documentation, de Recherche et d’expérimentations sur les pollutions accidentelles des eaux), et avec le concours de la compagnie canadienne CNR International, l’ISMI organise le séminaire « environnement maritime et exploitation offshore des ressources pétrolières ».

Pour la première fois depuis sa création en septembre 2015, l’ISMI aborde un thème majeur, caractéristique des Etats côtiers du golfe de Guinée. Au cœur du développement de l’économie bleue, l’industrie offshore et les pouvoirs publics composent pour un développement durable prenant en considération les risques de pollution et les réponses à ces mêmes risques.

L’objectif principal de cette formation, à la fois juridique, technique et opérationnelle, consiste à renforcer les connaissances des responsables du secteur public comme du secteur privé pour prévenir les risques inhérents à toute activité économique. Les participants émanant des pays du golfe de Guinée se verront ainsi délivrer des éléments d’analyse leur permettant de mesurer les améliorations nécessaires à la prise en compte de ces risques, de se préparer à une participation active à une cellule de crise et pourront partager leurs expériences.