Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

SOCIETE

Dans cette déclaration, la Fédération des associations islamiques du Burkina Faso (FAIB) condamne l’attaque du café restaurant Aziz Istanbul, qui a fait 18 morts dans la soirée du dimanche 13 août 2017.

« Au nom de Dieu, le Clément et le Miséricordieux

Le dimanche 13 août 2017, notre cher pays, le Burkina Faso a encore été la cible d’une attaque terroriste abjectement menée contre des personnes innocentes, au restaurant Aziz Istanbul sur l’avenue Kwamé NKRUMAH de Ouagadougou. Cette barbare et odieuse attaque a causé la mort de plusieurs personnes et fait des blessés.

En cette circonstance extrêmement douloureuse, les musulmans du Burkina Faso, à travers la Fédération des Associations Islamiques du Burkina (FAIB), sans réserve et sans équivoque, condamnent de la façon la plus absolue, cette indignité humaine.

La FAIB, réaffirme son rejet total, catégorique et sans ambiguïté de toute forme de violence ou de terrorisme qui ne saurait être justifiée par une quelconque conviction religieuse. En ce moment difficile elle:
-prie Dieu et en appelle à la prière de tous les Burkinabè contre le mal dans notre pays ;
en appelle à l’union, la fraternité et la solidarité entre toutes les populations sans distinction aucune, pour soutenir les victimes et leurs proches ;
-présente ses condoléances aux proches des personnes décédées et souhaite prompt rétablissement aux blessés ;
-félicite les forces de défense et de sécurité pour leur professionnalisme, leur promptitude, leur courage qui ont permis de limiter la tragédie et leur témoigne son soutien total ;
-exprime son soutien aux autorités de notre pays dans leurs efforts de lutte contre le terrorisme.

La FAIB rappelle que l’Islam condamne la tuerie aveugle en ces termes :
« ...Quiconque tuerait une personne non-coupable d'un meurtre ou d'une corruption sur terre, c'est comme s'il avait tué tous les hommes… » Coran Sourate 5 Verset 32
Puisse Allah le Tout Puissant bénir et protéger le Burkina Faso.»

Le Président du Présidium de la FAIB
El hadj Abdoul Rasmané SANA
Officier de l’Ordre National