Aujourd'hui,
URGENT
Ouagadougou: 11 personnes décèdent au cours de leur garde-à-vue, le parquet ouvre une information judiciaire
Espace: l’Inde reporte le lancement de sa seconde mission lunaire
Football: la finale de la CAN 2019 opposera le vendredi 19 juillet au Caire, le Sénégal à l'Algérie
Burkina: l'ancien Premier ministre, Paul Kaba Thiéba prend officiellement les rênes de la Caisse des dépôts et consignations
Soudan: le régime militaire annonce avoir déjoué une «tentative de coup d’État»
Paludisme: «La tendance de la mortalité est en baisse» au Burkina Faso (AIB)
Coopération: le Burkina Faso et le Niger signent un accord pour le développement de leur zone frontalière (AIB)
Madagascar: adoption d’une loi sur le recouvrement des avoirs illicites
G5 Sahel: l’Union européenne renouvelle son soutien à l’institution
Médias: le CSC dispose désormais d'un nouveau matériel de contrôle pour le monitoring

SOCIETE

Le ministère en charge de l’Education nationale n’a pas remis 500 000 FCFA à des responsables syndicaux pour les corrompre, mais pour les soutenir. C’est la teneur de ce communiqué de presse, qui prend à contrepied les informations véhiculées par des médias.


«Depuis quelques jours, un appui du MENA aux structures syndicales alimente la polémique dans les médias. Il est porté à la connaissance de tous que des appuis ont été sollicités par certains syndicats dans le cadre de leurs activités. Le MENA a jugé bon de répondre à leur sollicitation ; par souci d’équité il a été octroyé un soutien, sous forme de carburant à l’ensemble des structures syndicales du département sur la rubrique « appui au monde éducatif ».

Cette ligne budgétaire (section 23, Chapitre 42 107, article 64, paragraphe 649, Rubrique 99) est inscrite au titre du budget du MENA, gestion 2016.

Pour plus de transparence le Ministère par lettre n°2016-01342/MENA/SG/DAF du 08 juillet 2016, a demandé à la Direction générale de Vivo Energy Burkina (SHELL BURKINA), la confection de 15 cartes au nom des 15 organisations syndicales et leur dotation en carburant pour un montant forfaitaire de 500 000 francs CFA chacune. L’état de remise de ces cartes portant la dénomination de chaque syndicat existe et indique clairement les structures bénéficiaires que sont les syndicats et non leurs secrétaires généraux, contrairement à certaines affirmations indiquant que de l’argent aurait été remis aux Secrétaires généraux des syndicats au cours d’une rencontre.

Le Ministère tient à préciser qu’aucune rencontre n’a été organisée à cet effet et qu’aucun deal n’a été proposé à un responsable syndical. Ce n’est donc pas la première fois que de telles actions sont posées dans le cadre du partenariat avec les organisations syndicales. Il est bon de préciser que chaque année le MENA appuie les structures syndicales dans le cadre de leurs activités. »

DCPM / MENA

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé