Aujourd'hui,
URGENT
Justice: la procureure de la CPI fait appel de l'acquittement de Gbagbo et Blé Goudé
Burkina: l’UPC «vivement préoccupée par la dégradation continue de la situation sécuritaire»
Burkina: la marche non autorisée des syndicats et de la société civile dispersée par la police, une dizaine de blessés
Cyclisme: Le Burkinabè Bachirou Nikiéma remporte le grand prix de la ville d'Abidjan
Cédéao: Mise en place d'un plan quinquennal de lutte contre le terrorisme d'un montant de près 596 milliards de FCFA
Cyclisme: le Burkinabè Paul Daumont remporte le tour cycliste international de Côte d'Ivoire
Cameroun: le président Paul Biya convoque "un grand dialogue national" sur la crise au Cameroun anglophone
RDC: déraillement meurtrier d’un train dans le Tanganyika, plus de 50 morts
Burkina: des organisations syndicales se démarquent de la journée nationale de protestation initiée par l'Unité d'action populaire
Burkina:  l’UPC invite le gouvernement «à reprendre sans délai les négociations avec les syndicats de la santé»

SOCIETE

Trois personnes ont été tuées le jeudi 27 juillet 2017 aux environs de 21 heures par des individus armés non encore identifiés. Selon l’Agence d’information du Burkina (AIB), le drame serait intervenu dans la localité de Tatio, située à une trentaine de km de Djibo.

Citant des sources concordantes, l’AIB a indiqué qu’il s’agirait d’un conseiller municipal et deux membres de sa famille. Le triple assassinat aurait été commis par des individus non identifiés se déplaçant à moto. Ils auraient également emporté du bétail selon la même source.

En rappel, cinq personnes avaient été tuées dans la nuit du lundi 24 au mardi 25 juillet 2017 dans les localités de Ndidja, Neyba et Sibé, dans la province du Soum, Région du Sahel par des personnes armées non encore identifiées. Selon des sources sécuritaires citées par les médias locaux, cela serait probablement un règlement de compte entre des présumés terroristes. 

 

 

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé