Aujourd'hui,
URGENT
Mali: les enseignants reprennent le travail après cinq mois de grève
Burundi: au moins 9 morts dans l'effondrement d'une mine de coltan à Kabarore
Fasofoot: Rahimo FC sacré champion national 2018-2019, Usco et Ajeb relégués en D2 
Madagascar: 4 morts suite à une intoxication à la viande de tortue de mer
Bobo-Dioulasso: un prêtre assassiné, un autre blessé par leur ancien cuisinier (AIB)
Cybercriminalité: une opération policière internationale démantèle un réseau de cybercriminels ayant fait plus de 40 000 victimes dans le monde
Soudan: retour au calme à Khartoum malgré la suspension des pourparlers
Burkina: 88 conventions à hauteur de 1 176 milliards de F CFA signées en 2018 (Discours sur la situation de la nation)
Burkina: le Premier ministre Dabiré a exposé ce jeudi 16 mai son discours sur la situation de la nation, pour lui le bilan est plutôt satis
Niger: 17 militaires tués et 11 autres  portés disparus au cours d'une embuscade à Baley Beri, près de la frontière avec le Mali

SOCIETE

Des individus, qui utilisaient un taxi pour dépouiller leurs clients, ont été appréhendés, selon une information diffusée ce mercredi 19 juillet 2017 sur les réseaux sociaux par la police.

Aboulaye Peledé, chauffeur domicilié à Garguin; Okechukwu Nwaugbor alias «OK», employé de commerce; et Auguste Ousseni Zongo alias «Dix», chauffeur domicilié à Garguin sont les trois hommes interpellés.

Le mode opératoire de ces présumés délinquants est ainsi décrit par la police : «au nombre de quatre à bord de leur taxi se promènent dans les artères de la ville de Ouagadougou à la recherche de leurs victimes. Leurs lieux de prédilection sont les abords des gares qui regorgent de voyageurs. Une fois repérée, la victime souhaitant emprunter un taxi est embarquée dans celui-ci à une place spécialement réservée pour la circonstance. Le passager nouvellement embarqué est alors distrait par toutes les méthodes possibles (éternuement simulé par exemple) afin d’être dépouillé de ses biens allant du téléphone au porte-monnaie. La dernière étape de leur stratégie revient au conducteur qui s’adresse au client en lui disant de descendre parce qu’il ne pourra plus aller vers la destination voulue par celui-ci. Après la descente du client, le conducteur démarre en trombe et s’enfuit à toute allure.»

Entre janvier 2016 et avril 2017, le commissariat central de police de la ville de Ouagadougou aurait, à lui seul, enregistré quinze cas de vol commis par ces délinquants présumés. Ils auraient réussi à délester leurs victimes de plus de 12 millions de francs CFA en liquidité et divers objets.

Les investigations menées conjointement par les brigades de recherches du commissariat central et de celui de Bogodogo ont permis démanteler la bande. Entre leurs mains, une somme de 1,4 millions francs CFA et 38 porte-monnaie contenant divers documents d’identité ont été retrouvés.

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé