Aujourd'hui,
URGENT
Toécin Yaar: le sit-in de la CDAIP empêché par les forces de l’ordre car la coordination n’aurait pas obtenu une autorisation de la mairie.
Toécin Yaar: la CAIDP exige la publication du rapport d’une mission d’inspection sur l'attribution des hagards au nouveau marché.
Football: la CAF dément les rumeurs d’attribution au Maroc de la CAN 2019 prévue au Cameroun. 
Coopération: le Burkina obtient de ses partenaires, un appui de 3,02 milliards, pour le 5ème recensement général de la population.
Economie: le Burkina a réalisé un taux de 160% pour l’émission d’emprunt obligataire de 75 milliards de F CFA, lancé le 7 juillet dernier.
Burkina: Paul Kaba Thièba en tournée du 28 juillet au 1er août dans les régions des Cascades, des Hauts-Bassins et du Sud-Ouest (Primature)
Athlétisme: Marthe Koala remporte sa 2e médaille d'or en s'imposant au saut en longueur avec un bond de 6m52 aux Jeux de la Francophonie.
Athlétisme: Bienvenu Sawadogo termine 2e finale du 400m et décroche la médaille d'argent aux Jeux de la Francophonie.
Santé: 500 millions de personnes dans le monde vivent  avec l’hépatite virale B chronique ou l’hépatite C.
Santé: le virus de l’hépatite B, à lui seul, est responsable de 600 000 décès par an dans le monde. 

SOCIETE

Trois hommes ont échangé ce mercredi 12 juillet 2017 des tirs avec une patrouille de la police à Doumbala, dans la province de la Kossi, avant de prendre la fuite, selon l’Agence d’informations du Burkina.


Les assaillants étaient vêtus de noir et armés de fusils d’assaut. Ils ont ouvert le feu quand une patrouille de la police, alertée par la population, a tenté de les interpeller. L'incident se serait passé aux environs de 6 h, à Konkuykoro, entre Dassi et Doumbala, dans la province de la Kossi.  Il n’y a pas eu de blessé.

De son côté, Sidwaya affirme que les assaillants ont abandonné leur engin pour se diriger vers Tienekuy, à la frontière du Mali. Les Forces de défense et de sécurité sont à leurs recherche.

Reste à connaitre l'identité des assaillants et leur motivation. De 2015 à 2016,  le Burkina Faso a essuyé plus d’une vingtaine d’attaques ou agressions de nature terroriste qui se sont soldées par plus de 70 pertes en vies humaines, selon un décompte du ministère de la Sécurité. La première attaque a eu lieu le 4 avril 2015 contre une patrouille de gendarmerie, suivie de l’enlèvement du Roumain  Gherghut Lulian, agent de sécurité à la mine de Tambao. L’une d’elle, qui a frappé le centre de la capitale, a fait une trentaine de morts le 15 janvier 2016.