Aujourd'hui,
URGENT
Nigéria: 37 morts dans les attaques de trois villages dans l’État de Sokoto
Kossovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, démissionne de nouveau
CAN 2019: l’Algérie championne d’Afrique pour la 2e fois après 1990 en battant le Sénégal 1  but à 0
Erythrée: l’ancien patriarche de l’Eglise orthodoxe excommunié
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans

SOCIETE

Le Mogho Naaba Baongo est nominé pour le «Prix Macky Sall pour le dialogue en Afrique». L’annonce a été faite par le président-fondateur du Centre indépendant de recherches et d’initiatives pour le dialogue (Cirid), Déo Hakizimana, en tournée à travers le continent pour informer et sensibiliser les autorités mais aussi la société civile sur le bien-fondé d’une telle initiative. Le samedi 8 juillet dernier à Ouagadougou, une délégation du Cirid, conduite par son président, a été reçue par le chef de la diplomatie burkinabè, Alpha Barry.


Elle a fait part au ministre des Affaires étrangères de la nomination de l’empereur des Moossé à ce prix dont la remise aura lieu en septembre prochain à Genève, en Suisse. Selon Déo Hakizimana, le Mogho Naaba est une personnalité spirituelle connue pour sa contribution considérable à la paix et à la stabilité en Afrique.

Sur les questions de sortie de crise au Burkina, l’Empereur des Mossi aura laissé sa marque, d’où les raisons de sa nomination. «Après quelques constats, c’est le Mogho Naaba qui a retenu notre attention pour son combat à la recherche de la paix en Afrique et particulièrement au Burkina Faso. C’est pourquoi, nous l’avons nominé pour le Prix Macky Sall pour le Dialogue en Afrique», a expliqué le Président du Cirid. Pour lui, ce prix se propose d’honorer les personnalités ayant contribué de manière significative au dialogue, à la sauvegarde ou au maintien de la paix en Afrique.

Une nomination appréciée par le nominé. Il a, par ailleurs, magnifié la solidarité manifestée par le Sénégal et son Président à l’égard du pays des Hommes intègres. Il s’est aussi engagé résolument au renforcement de la coopération et de l’amitié entre le peuple sénégalais et burkinabè.

Présenté officiellement le 13 décembre 2016 à Genève en Suisse, le «Prix Macky Sall pour le dialogue en Afrique» vise à stimuler la naissance puis la consolidation d’un esprit d’écoute et de tolérance mutuelle favorable à la résolution pacifique des conflits.

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé