Aujourd'hui,
URGENT
Mali: les enseignants reprennent le travail après cinq mois de grève
Burundi: au moins 9 morts dans l'effondrement d'une mine de coltan à Kabarore
Fasofoot: Rahimo FC sacré champion national 2018-2019, Usco et Ajeb relégués en D2 
Madagascar: 4 morts suite à une intoxication à la viande de tortue de mer
Bobo-Dioulasso: un prêtre assassiné, un autre blessé par leur ancien cuisinier (AIB)
Cybercriminalité: une opération policière internationale démantèle un réseau de cybercriminels ayant fait plus de 40 000 victimes dans le monde
Soudan: retour au calme à Khartoum malgré la suspension des pourparlers
Burkina: 88 conventions à hauteur de 1 176 milliards de F CFA signées en 2018 (Discours sur la situation de la nation)
Burkina: le Premier ministre Dabiré a exposé ce jeudi 16 mai son discours sur la situation de la nation, pour lui le bilan est plutôt satis
Niger: 17 militaires tués et 11 autres  portés disparus au cours d'une embuscade à Baley Beri, près de la frontière avec le Mali

SOCIETE

Le Mogho Naaba Baongo est nominé pour le «Prix Macky Sall pour le dialogue en Afrique». L’annonce a été faite par le président-fondateur du Centre indépendant de recherches et d’initiatives pour le dialogue (Cirid), Déo Hakizimana, en tournée à travers le continent pour informer et sensibiliser les autorités mais aussi la société civile sur le bien-fondé d’une telle initiative. Le samedi 8 juillet dernier à Ouagadougou, une délégation du Cirid, conduite par son président, a été reçue par le chef de la diplomatie burkinabè, Alpha Barry.


Elle a fait part au ministre des Affaires étrangères de la nomination de l’empereur des Moossé à ce prix dont la remise aura lieu en septembre prochain à Genève, en Suisse. Selon Déo Hakizimana, le Mogho Naaba est une personnalité spirituelle connue pour sa contribution considérable à la paix et à la stabilité en Afrique.

Sur les questions de sortie de crise au Burkina, l’Empereur des Mossi aura laissé sa marque, d’où les raisons de sa nomination. «Après quelques constats, c’est le Mogho Naaba qui a retenu notre attention pour son combat à la recherche de la paix en Afrique et particulièrement au Burkina Faso. C’est pourquoi, nous l’avons nominé pour le Prix Macky Sall pour le Dialogue en Afrique», a expliqué le Président du Cirid. Pour lui, ce prix se propose d’honorer les personnalités ayant contribué de manière significative au dialogue, à la sauvegarde ou au maintien de la paix en Afrique.

Une nomination appréciée par le nominé. Il a, par ailleurs, magnifié la solidarité manifestée par le Sénégal et son Président à l’égard du pays des Hommes intègres. Il s’est aussi engagé résolument au renforcement de la coopération et de l’amitié entre le peuple sénégalais et burkinabè.

Présenté officiellement le 13 décembre 2016 à Genève en Suisse, le «Prix Macky Sall pour le dialogue en Afrique» vise à stimuler la naissance puis la consolidation d’un esprit d’écoute et de tolérance mutuelle favorable à la résolution pacifique des conflits.

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé