Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

SOCIETE

Le Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Siméon Sawadogo, assisté par son collègue des Transports, de la Mobilité urbaine et de la Sécurité routière Souleymane Soulama, a signé le lundi 5 juin 2017, le contrat de transport aérien des pèlerins pour le Hadj 2017.


« Nous nous réjouissons de la signature de cet accord qui permettra de transporter environ 7.000 pèlerins. Nous remercions la compagnie de transport aérien Flynas pour les efforts consentis lors des discussions et nous souhaitons que le Hadj 2017 se déroule dans de meilleurs conditions au grand bonheur des pèlerins burkinabè», a déclaré Siméon Sawadogo, selon le compte-rendu de la cérémonie faite par la direction de la communication et de la presse ministérielle du MATD.

De son côté, Ahmed Sultan, représentant de Flynas, compagnie chargée du transport des pèlerins, s’est réjoui de la signature de cet accord avec le Burkina Faso, qui à l’en croire, est un pays stratégique pour sa compagnie.

En rappel le hadj coutera cette année  2 171 720 FCFA à chaque pèlerin.  Ce prix a été fixé à l'issue d'une concertation entre les agences de voyages et le Comité national de suivi des pèlerinages à la Mecque, le 31 mai. Cette somme n’inclut pas le prix du mouton qui reste à la charge des pèlerins. 

Cette année, le quota des pèlerins du Burkina Faso a été revu à la hausse, passant de 5 500 à 8 143 visas, selon un communiqué du ministère de l’Administration territoriale diffusé en février dernier.