Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la suspension d’importation de certains produits a apporté 8 milliards de FCFA aux industries locales (AIB)
Mali: le gouvernement fixe les législatives à mars et avril 2020
Sahel: la France va envoyer des renforts supplémentaires au Sahel, en sus du renfort des 220 soldats annoncé à Pau
Burkina: la loi portant institution de Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP) adoptée par l'Assemblée nationale
Burkina: le document de Politique de Sécurité nationale remis au président du Faso
Afrique: 45 millions de personnes menacées par la famine en Afrique Australe
Médias: le Synatic annonce un sit-in (22 et 23 janvier) et une grève générale de 48 heures (du 29 au 30 janvier 2020)
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC

SOCIETE

Le Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Siméon Sawadogo, assisté par son collègue des Transports, de la Mobilité urbaine et de la Sécurité routière Souleymane Soulama, a signé le lundi 5 juin 2017, le contrat de transport aérien des pèlerins pour le Hadj 2017.


« Nous nous réjouissons de la signature de cet accord qui permettra de transporter environ 7.000 pèlerins. Nous remercions la compagnie de transport aérien Flynas pour les efforts consentis lors des discussions et nous souhaitons que le Hadj 2017 se déroule dans de meilleurs conditions au grand bonheur des pèlerins burkinabè», a déclaré Siméon Sawadogo, selon le compte-rendu de la cérémonie faite par la direction de la communication et de la presse ministérielle du MATD.

De son côté, Ahmed Sultan, représentant de Flynas, compagnie chargée du transport des pèlerins, s’est réjoui de la signature de cet accord avec le Burkina Faso, qui à l’en croire, est un pays stratégique pour sa compagnie.

En rappel le hadj coutera cette année  2 171 720 FCFA à chaque pèlerin.  Ce prix a été fixé à l'issue d'une concertation entre les agences de voyages et le Comité national de suivi des pèlerinages à la Mecque, le 31 mai. Cette somme n’inclut pas le prix du mouton qui reste à la charge des pèlerins. 

Cette année, le quota des pèlerins du Burkina Faso a été revu à la hausse, passant de 5 500 à 8 143 visas, selon un communiqué du ministère de l’Administration territoriale diffusé en février dernier.

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé