Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Le Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Siméon Sawadogo, assisté par son collègue des Transports, de la Mobilité urbaine et de la Sécurité routière Souleymane Soulama, a signé le lundi 5 juin 2017, le contrat de transport aérien des pèlerins pour le Hadj 2017.


« Nous nous réjouissons de la signature de cet accord qui permettra de transporter environ 7.000 pèlerins. Nous remercions la compagnie de transport aérien Flynas pour les efforts consentis lors des discussions et nous souhaitons que le Hadj 2017 se déroule dans de meilleurs conditions au grand bonheur des pèlerins burkinabè», a déclaré Siméon Sawadogo, selon le compte-rendu de la cérémonie faite par la direction de la communication et de la presse ministérielle du MATD.

De son côté, Ahmed Sultan, représentant de Flynas, compagnie chargée du transport des pèlerins, s’est réjoui de la signature de cet accord avec le Burkina Faso, qui à l’en croire, est un pays stratégique pour sa compagnie.

En rappel le hadj coutera cette année  2 171 720 FCFA à chaque pèlerin.  Ce prix a été fixé à l'issue d'une concertation entre les agences de voyages et le Comité national de suivi des pèlerinages à la Mecque, le 31 mai. Cette somme n’inclut pas le prix du mouton qui reste à la charge des pèlerins. 

Cette année, le quota des pèlerins du Burkina Faso a été revu à la hausse, passant de 5 500 à 8 143 visas, selon un communiqué du ministère de l’Administration territoriale diffusé en février dernier.