Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

SOCIETE

Le Service régional de la police judiciaire (SRPJ) à Bobo-Dioulasso a mis le grappin sur un supposé voleur d’engins à deux roues dans la ville. Présenté sous l’acronyme de KDF, 41 ans, tailleur et domicilié au secteur 20, l’homme a été capturé et à ce jour 16 motos ont pu être retrouvées; tous des engins volés par lui seul, selon le SRPJ. Il a été présenté à la presse dans la matinée du lundi 5 juin 2017.


Dans le mode opératoire, le présumé voleur KDF, selon le commissaire principal Oumarou Songné, chef du SRPJ, utilise des clés lisses pour déverrouiller les engins, surtout ceux garés hors des parkings publics. Il opérait surtout dans les zones à haute fréquentation comme le Centre hospitalier Souro Sanou, le CMA du secteur 22, l’UCAO, l’institut Maranata, l’institut français, le Lycée Ouezzin Coulibaly, les directions régionales de l’action sociale et de l’enseignement secondaire et autres lieux de loisirs.

Selon toujours le commissaire, une fois qu’il réussit à voler des engins, KDF les vend entre 150 000 et 250 000 F CFA selon l’état et la qualité de l’engin. Les motos Force X et 135 entre 200 000 et 250 000 F CFA. La vente se fait à crédit pour un paiement à tempérament.

Pour fournir des documents aux acheteurs, le présumé voleur faisait des photocopies légalisées d’une carte grise originale qu’il falsifiait après, au nom de l’acquéreur.
Visiblement, KDF est un expert en faux et usage de faux. Puisqu’il aurait même réussi à tromper un fondateur de Lycée, en se faisant passer pour titulaire de la licence en SVT, alors qu’il n’est détenteur que d’un BEPC. Il aurait enseigné dans ledit lycée pendant toute une année scolaire, en tant que professeur de mathématiques et de SVT.