Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: tué lors de l’attaque du camp de la Minusma, le Caporal Yaméogo Ibrahim (35ans) a été inhumé ce lundi au cimetière de Gounguin
G5 Sahel: le Burkina invité par la France à participer à une conférence interparlementaire
Football: l’Egyptien Mohamed Salah élu Joueur de l’année en Angleterre
Arménie: le Premier ministre Serge Sarkissian démissionne
Mali: le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans revendique l'attaque contre le camp de la Minusma et de Barkhane
Asie: la Corée du Nord annonce la fin de ses essais nucléaires et balistiques (RFI)
Ouagadougou: 6 morts dans une bousculade à l'issue d'un prêche d'un prédicateur musulman
Football: le Français Arsène Wenger va quitter le club anglais d'Arsenal cet été, après vingt-deux saisons
Burkina: le président du Faso a reçu ce jeudi 19 avril les lettres de créances de 15 nouveaux ambassadeurs
Cuba: Miguel Díaz-Canel a été élu ce 19 avril 2018 nouveau président succédant à Raul Castro

SOCIETE

La Coalition burkinabè pour le droit des femmes (CBDF) et ses partenaires se sont prononcés sur l’affaire dite «Adja Divine» le mercredi 31 mai 2017 à Ouagadougou à travers une conférence de presse.

Au cours de cette conférence, ces femmes avaient décidé de marcher pacifiquement ce 1er juin 2017 sur la Primature afin d’exiger justice et réparation pour l’artiste Adjaratou Diessongo. Cette marche a été reporté à une date ultérieure car le Premier ministre burkinabè a un calendrier chargé et est indisponible pour recevoir «ces femmes». La CBDF entend lui adresser une autre correspondance sur laquelle une autre date lui sera proposée.

En rappel, l’artiste Adjaratou Diessongo avait été battue et humiliée publiquement le 23 mai dernier à Ouagadougou après avoir été accusée de vol d’enfants.