Aujourd'hui,
URGENT
Ouagadougou: des conseillers s’opposent aux projets de délibérations du maire Armand Béouindé
Classement FIFA: le Burkina 6è et toujours dans le Top 10 africain
Diplomatie: le magistrat Brahima Séré nommé ambassadeur du Burkina Faso en Turquie.
Diplomatie:  Oumarou Maïga nommé ambassadeur du Burkina Faso en Afrique du Sud.
Diplomatie:  Benoit Kambou, ex-président du Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale, nommé ambassadeur du Burkina au Tchad.
Burkina: le 5ème recensement général de la population se tiendra cette année (Conseil des ministres)
Liberia: La présidente sortante Sirleaf dit non à son exclusion du parti (UP), tout en promettant de faire appel de cette décision (koaci.c
Boussé: Un élève blessé par balle, alors qu’il prenait part à une manifestation de soutien aux enseignants
G5 Sahel: la Mauritanie supprime le visa d’entrée imposé aux Burkinabè
Chan 2018: Les Étalons locaux font match nul 0-0 face à l'Angola comptant dans la 1ere journée de la poule D

SOCIETE

La Coalition burkinabè pour le droit des femmes (CBDF) et ses partenaires se sont prononcés sur l’affaire dite «Adja Divine» le mercredi 31 mai 2017 à Ouagadougou à travers une conférence de presse.

Au cours de cette conférence, ces femmes avaient décidé de marcher pacifiquement ce 1er juin 2017 sur la Primature afin d’exiger justice et réparation pour l’artiste Adjaratou Diessongo. Cette marche a été reporté à une date ultérieure car le Premier ministre burkinabè a un calendrier chargé et est indisponible pour recevoir «ces femmes». La CBDF entend lui adresser une autre correspondance sur laquelle une autre date lui sera proposée.

En rappel, l’artiste Adjaratou Diessongo avait été battue et humiliée publiquement le 23 mai dernier à Ouagadougou après avoir été accusée de vol d’enfants.