Aujourd'hui,
URGENT
Migrations: les migrations africaines vers l'Europe en recul depuis 3 ans selon l'OCDE
Burkina: 5 soldats tués dans une embuscade à Toéni dans la province du Sourou (Boucle du Mouhoun)
Tunisie: l’ancien président en exil Ben Ali est mort à 83 ans en Arabie Saoudite
Burkina: «Plus de 46 000 enfants non scolarisés ont été enregistrés au niveau des déplacés internes » (Stanislas Ouaro)
RDC: l'armée affirme avoir tué le chef de la rébellion rwandaise FDLR
Burkina: les télévisions privées débourseront 75 millions de FCFA par an pour la redevance TNT
Hadj 2019: 2 agences de voyage suspendues, 6 décès enregistrés dans la délégation burkinabè 
Justice: la procureure de la CPI fait appel de l'acquittement de Gbagbo et Blé Goudé
Burkina: l’UPC «vivement préoccupée par la dégradation continue de la situation sécuritaire»
Burkina: la marche non autorisée des syndicats et de la société civile dispersée par la police, une dizaine de blessés

SOCIETE

Le vendredi 19 mai dernier, la Ligue des consommateurs du Burkina (LCB) a été informée de la saisie par la gendarmerie de Saaba d’une quantité de riz «impropre» à la consommation. C’est une famille qui, après avoir consommé ledit riz, a éprouvé un malaise et alerté les gendarmes. Le riz a été remis au Laboratoire national de santé publique pour analyse. Pour en savoir davantage, nous avons joins le président de la ligue, Gilbert Hien Somda.


«Le commandant de bridage de Saaba m’a informé qu’il y a une famille qui, après avoir consommé un riz, a eu un malaise. Donc, ils m’ont appelé et je suis allé regarder. Les sacs de riz ressemblent aux sacs de riz que nous avions saisi il y a plus d’une semaine. J’ai donc demandé au commandant de faire une réquisition et de déposer ces sacs là au niveau du laboratoire national de santé publique pour analyse. Nous attendons donc les résultats. Il faut que le laboratoire nous dise si c’est du riz en plastique, du riz normal ou du riz impropre à la consommation» a relaté le président de la LCB, Gilbert Hien Somda.

Par ailleurs, il nous a fait savoir que la ligue des consommateurs attend toujours les résultats de l’analyse du riz saisi par la brigade de Boulmiougou il y a plus d’une semaine. »Jusqu’à présent, nous attendons les résultats d’analyses que nous avons demandé. Le laboratoire nous avait donné une semaine et nous sommes obligés d’attendre encore. Donc, pour le moment, on ne peut rien dire», a dit M. Somda.

Depuis quelques mois, les réseaux sociaux font état de la vente et de la consommation d’une qualité « de riz en plastique » dans la sous-région ouest africaine. Une investigation menée par le ministère en charge du n’a permis de trouver sur le marché, aucun riz en plastique, selon le gouvernement. Certains spécialiste comme le Dr Bengaly, nutritionniste interviewé par nos confrères de Burkina24, assurent qu'il est «humainement impossible de consommer du riz en plastique.»

Tout en restant prudente elle aussi, la Ligue des consommateurs demande aux acheteurs de faire attention au riz qu’ils consomment.

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé