Aujourd'hui,
URGENT
Fespaco 2019 : le gouvernement burkinabè octroie un milliard de francs CFA pour accompagner les cinéastes burkinabè
Ouagadougou: un policier de l’UIP-PN tué par des individus armés non identifiés
Diplomatie: le Burkina Faso rompt ses relations diplomatiques avec Taiwan (Officiel)
Burkina: 18 organisations syndicales dénoncent «une violation des libertés syndicales».
Sport: la 10e édition de Altitude Nahouri se tiendra le 23 juin 2018 à Po, province du Nahouri
Italie: Giuseppe Conte désigné chef du gouvernement
Burkina: la bande de terroriste démantelée  avait pour objectif d'attaquer de cibles importantes de la capitale courant juin 2018 
Ragnongo: le Burkinabè Abdoulaye Sawadogo «Abdallah», cerveau présumé de la bande de terroriste démantelée le 22 mai 2018
Ragnongo: les présumés terroristes détenaient 28 chargeurs pour fusil AK47 et 1097 cartouches (Procureur du Faso) 
Guinée: Ibrahima Kassory Fofana nommé Premier ministre (RFI)

SOCIETE

Six personnes sont décédées et 11 autres blessées dans la collision entre un mini car de transport en commun et un camion le 18 mai entre Nobéré et le pont Nazinon.  Les blessés ont été évacués sur Manga et sur Ouagadougou.


Le gouvernement, qui a présenté ses condoléances aux familles des disparus a rappelé que le 19 mai 2016 des mesures avaient été été adoptées. Il cite entre autres le plombage systématique de tous les cars de transport en commun ; la vérification de la conformité entre le véhicule et la visite technique présentée par le chauffeur ; la tolérance zéro à la surcharge ; l’interdiction formelle du transport mixte  etc. Le gouvernement invite les usagers de la route au strict respect de ces mesures.

Le 12 mai dernier sur le même axe, un mini car de transport en commun en provenance de Pô est entré en collision avec un véhicule de transport marchandises, à quelques kilomètres de Pô dans le parc Tambi. Le bilan a fait ressortir 18 morts et 4 blessés graves.

Des mots pour le dire...

Sondage

Le gouvernement annonce la tenue régulière du conseil des ministres dans les différentes régions du Burkina. Selon vous, c'est une décision:

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé