Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 
Burkina: l’opposition politique dénonce "l’activisme politique" du Médiateur du Faso et interpelle le chef de l'Etat. 
Burkina: les agents des péages annoncent une grève du 27 février au 1er mars 2020. 
Burkina: plus d’un milliard de dollars, c’est le montant que la Banque mondiale entend apporter pour soutenir les efforts de développement.
Burkina: la Banque mondiale accorde une enveloppe supplémentaire de 700 millions de dollars pour faire face au défi sécuritaire.   

SOCIETE

La Brigade de recherche du Commissariat central de police de la ville de Ouagadougou (CCPO) vient de mettre hors d’état de nuire un réseau de malfrats spécialisé dans le vol d’engins à deux roues, d’ordinateurs portables et de téléphones portables de grande valeur. Ce gang écumait les zones de Boins-Yaar, Katr-Yaar, ZAD, Dassasgho, Goudrin, Gounghin, Ouaga 2000, Tampouy, Wapassi et environs.


En effet, suite à une plainte le 31 janvier 2017 contre six individus pour vol à mains armées, une enquête fut ouverte par la Brigade de Recherche afin de retrouver les auteurs dudit vol. Des investigations entamées permettront d’interpeller les personnes composant le gang. Ce sont : Bonkoungou Issa alias « De la Yo », 23 ans, artiste musicien domicilié au Secteur 19 de la ville de Ouagadougou, Sampébré Philibert, 19 ans, employé de commerce, domicilié au Secteur 32 de la ville de Ouagadougou. Les nommés Kaboré Inoussa, Sidiki, Hamado, Alphonse, Madi et Assami, également membres du groupe en cavale, sont activement recherchés par nos services.

Les membres de ce groupe se promènent à moto à des heures tardives dans la ville de Ouagadougou soit en un, deux, ou trois binômes, identifient leurs victimes qui sont généralement des gens qui ont des motos de grande valeur communément appelées « originale ». Puis, ils leur tendent un guet-apens une fois la nuit tombée et au détour des ruelles sombres et isolées où ils provoquent un accident avec celles-ci. Ils les tiennent en respect à l’aide d’armes automatiques et de machettes et récupèrent tous les objets de valeur en plus de la motocyclette. En cas de résistance des victimes, ils tirent sur elles, les sabrent ou font des tirs de sommation.

Les biens suivants ont été saisis entre leurs mains: 3 machettes, 54 portables, 8 appareils photos, 2 ordinateurs portables, 3 IPAD, 3 motocyclettes, une télé écran plasma, etc.
La police invite une fois de plus les citoyens à collaborer en dénonçant tout cas suspects aux numéros verts suivants: le 17 pour la Police Nationale, le 16 pour la Gendarmerie Nationale et le 1010 pour le Centre National de Veille et d’Alerte.

Source : DCRP/Police nationale
   



Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé