Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la suspension d’importation de certains produits a apporté 8 milliards de FCFA aux industries locales (AIB)
Mali: le gouvernement fixe les législatives à mars et avril 2020
Sahel: la France va envoyer des renforts supplémentaires au Sahel, en sus du renfort des 220 soldats annoncé à Pau
Burkina: la loi portant institution de Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP) adoptée par l'Assemblée nationale
Burkina: le document de Politique de Sécurité nationale remis au président du Faso
Afrique: 45 millions de personnes menacées par la famine en Afrique Australe
Médias: le Synatic annonce un sit-in (22 et 23 janvier) et une grève générale de 48 heures (du 29 au 30 janvier 2020)
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC

SOCIETE

La Caisse de solidarité du personnel des Editions le Pays a tenu du samedi 6 au dimanche  7 mai 2017 une kermesse à  Ouagadougou. La tenue d’une telle activité sociale a eu pour objectif, selon la présidente du comité d’organisation, de « renforcer les liens de solidarité, de camaraderie et de fraternité entre les agents des Editions Le Pays ». Rabankhi Abou-Bâkr Zida et Aboubacar Zida respectivement directeur général des Editions Sidwaya et de la radio Savane Fm ont été les co-parrains de l’activité.

L’intérêt d’organiser cette activité selon Marie Claire Kini, présidente du comité d’organisation, se trouve du fait que c’est « dans un environnement sain que les agents d’une entreprise peuvent s’épanouir, produire de bons résultats ».

Rabankhi Abou-Bâkr Zida, directeur général des Editions Sidwaya, co-parrain et ancien de la maison « Pays », a salué l’idée de caisse de solidarité du personnel qui s’inspire selon lui de la pure tradition africaine. A l’en croire, cette caisse de solidarité au delà de la dimension pécuniaire, rappelle la nécessité de promouvoir des liens de fraternité et de partage solides pour sauver l’humanité et l’homme burkinabè dans un monde de plus en plus  déshumanisé par l’individualisme.

« C’est donc dire que l’élan de solidarité dont les travailleurs des Editions Le Pays font montre au grand jour en ce moment est non seulement un tremplin de cohésion sociale mais aussi un pari pour le rayonnement de l’entreprise qui les emploie. Œuvrer dans un environnement solidaire est gage de sérénité professionnelle, gage de succès et de prospérité pour les agents et pour l’entreprise », a indiqué M. Zida tout en encourageant le personnel à continuer dans cet élan.

Le directeur général des Editions le Pays, Beld’or Cheick Sigué, pour sa part s’est réjoui de la tenue d’une kermesse : « l’esprit est bon et je ne peux que vous encourager à continuer sur cette lancée et à maintenir le cap ».

Prestation d’artistes musiciens, dégustation de différents mets locaux, et vente de grillage et de boisson ont ponctué ces 48 heures de kermesse. Notons que la caisse de solidarité des Editions Le Pays existe depuis 1995.

 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé