Aujourd'hui,
URGENT
Fespaco 2019 : le gouvernement burkinabè octroie un milliard de francs CFA pour accompagner les cinéastes burkinabè
Ouagadougou: un policier de l’UIP-PN tué par des individus armés non identifiés
Diplomatie: le Burkina Faso rompt ses relations diplomatiques avec Taiwan (Officiel)
Burkina: 18 organisations syndicales dénoncent «une violation des libertés syndicales».
Sport: la 10e édition de Altitude Nahouri se tiendra le 23 juin 2018 à Po, province du Nahouri
Italie: Giuseppe Conte désigné chef du gouvernement
Burkina: la bande de terroriste démantelée  avait pour objectif d'attaquer de cibles importantes de la capitale courant juin 2018 
Ragnongo: le Burkinabè Abdoulaye Sawadogo «Abdallah», cerveau présumé de la bande de terroriste démantelée le 22 mai 2018
Ragnongo: les présumés terroristes détenaient 28 chargeurs pour fusil AK47 et 1097 cartouches (Procureur du Faso) 
Guinée: Ibrahima Kassory Fofana nommé Premier ministre (RFI)

SOCIETE

Quarante-quatre personnes ont été interpellées mardi, après de violentes manifestations ayant conduit  aux incendies du campement de Pama Sud et du Service environnemental de Nadiagou, après la mort par balle, lundi, d’un présumé braconnier, annonce l’Agence d’information du Burkina (AIB), citant des sources sécuritaires.


Ces personnes sont soupçonnées d’avoir pris part à une manifestations ayant abouti à l’incendie du campement de Pama Sud et du service environnemental de Nadiagou. Les émeutes ont éclaté à la suite de la mort d’un présumé braconnier pendant des échanges de tirs avec les agents des Eaux et Forêt.

Une source proche des services forestiers citée par l’AIB relève que c’est au cours d’une patrouille forestière  dans la réserve faunique que les échanges de tirs ont eu lieu.
«Les événements se sont déroulés au petit matin (du lundi 17 avril 2017, ndlr). Les braconniers sont tombés dans une embuscade et ont ouvert le feu sur les agents qui ont immédiatement riposté. Malheureusement un des braconniers a été atteint mortellement », souligne la source.

«C’est un vieux braconnier connu des services depuis plus de 20 ans. Ils étaient deux. Quand les pisteurs et les forestiers ont torché sur eux, les braconniers ont immédiatement ouvert le feu. C’est au cours des tirs de riposte qu’un d’eux a été mortellement touché. Ils avaient abattu  trois cobs de Buffon (de la famille des antilopes, ndlr)», précise pour sa part le concessionnaire du campement Pama sud.

Des mots pour le dire...

Sondage

Le gouvernement annonce la tenue régulière du conseil des ministres dans les différentes régions du Burkina. Selon vous, c'est une décision:

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé