Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 
Burkina: l’opposition politique dénonce "l’activisme politique" du Médiateur du Faso et interpelle le chef de l'Etat. 
Burkina: les agents des péages annoncent une grève du 27 février au 1er mars 2020. 
Burkina: plus d’un milliard de dollars, c’est le montant que la Banque mondiale entend apporter pour soutenir les efforts de développement.
Burkina: la Banque mondiale accorde une enveloppe supplémentaire de 700 millions de dollars pour faire face au défi sécuritaire.   

SOCIETE

Dr Laurent Sedogo, ancien député et ancien ministre de l’Agriculture, de l’Hydraulique et des Ressources halieutiques, quitte la direction exécutive du Wascal le 1er avril. Monsieur Sedogo rentre au pays pour assumer la fonction de directeur exécutif de la Fondation Dreyer dont il est par ailleurs membre du Conseil d’administration depuis 2014.


Arrivé au Wascal en janvier 2014 pour un mandat de quatre ans, Dr Laurent Sedogo, a adressé sa lettre de démission au Président du conseil d’administration de Wascal le 3 janvier 2017 pour une séparation avant terme à l’amiable et pour convenances personnelles.

Une démission entérinée par le conseil d’administration réunie fin janvier 2017 à Praia au Cap-Vert.  En prenant acte de la démission du directeur exécutif, le conseil n’a pas manqué d’exprimer sa gratitude à Dr Sedogo, «pour les résultats obtenus et l’excellent travail qu’il a effectué au cours de son mandat ainsi que pour son service à l'organisation».

Le professeur Jimmy Adegoke, précédemment président du Comité consultatifs a été désigné comme directeur exécutif par intérim pour une période transitoire de six mois à compter du 1er avril 2017. Dr Sedogo quitte Wascal au moment où l’organisation accueille de nouveaux membres.  Il s’agit de la Guinée Conakry et du Cap-Vert, qui viennent d’y faire leur entrée lors de la session de Praia. Des adhésions saluées par le conseil d’administration qui a remercié toutes les personnes qui ont œuvré à l’obtention de ce résultat.

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé