Aujourd'hui,
URGENT
Maroc: le roi gracie la journaliste Hajar Raissouni, condamnée à un an de prison pour avortement illégal
Coopération: le Ghana offre au Burkina 110 millions F CFA pour  soutenir ses efforts dans la gestion de la crise humanitaire
Inde: New Delhi lance un plan de lutte contre la pollution
Burkina: le rapport d’activités 2018-2019 du Haut Conseil du Dialogue social remis au président du Faso
Tunisie: Kaïs Saïed élu président avec 72,71 % des voix (Officiel)
Justice: l'audience du procès de l'affaire dite charbon fin de nouveau renvoyée au mardi 17 décembre 2019
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro, candidat à la présidentielle de 2020 
Burkina: la 21 JNLP se tiendra du 18 au 20 octobre sous le thème:«Comment consolider la liberté de la presse face à la menace terroriste ?»
Politique: le CDP va organiser un congrès extraordinaire pour lever les différentes sanctions prises à l'encontre des différents militants
Economie: le prix Nobel d'économie a été attribué à la Franco-Américaine Esther Duflo et aux Américains Abhijit Banerjee et Michael Kremer

2- Le DG de la Lonab (en chemise kaki) sur le site du complexe. (Ph. SM)

SOCIETE

Le directeur général de la Loterie nationale du Burkina (Lonab), Lucien Carama, a séjourné à Bobo-Dioulasso le samedi 11 mars 2017. Il y est allé pour  une série de visites d’infrastructures que la Lonab est en train de réaliser au bénéfice de la population et dont un bâtiment R+2 d’une valeur de plus de 500 millions de FCFA au profit de l’université polytechnique de Bobo.


Fidèle à sa devise, « les lots aux heureux gagnants, les bénéfices à la nation entière », la Lonab a entrepris dans la ville de Sya une série de réalisations. Lesdits chantiers ont d’ailleurs reçu la visite du directeur général de la nationale des jeux, Lucien Carama, dans la matinée du samedi 11 mars 2017. Une sortie qui l’a conduit au centre de recherche de l’université polytechnique. Là-bas la Lonab offre un complexe R+2 d’une valeur de 500 millions de F CFA. Celui-ci comporte des bureaux, des salles de classe et des salles de réunion.

Le bâtiment, selon la requête exprimée par les responsables de l’université, a pour vocation de servir également à la formation continue des travailleurs, dans le cadre de leur perfectionnement.
Satisfait de l’Etat d’avancement des travaux, le directeur général de la Lonab s’est donc laissé dire: «nous pensons remettre les clés à l’université de Bobo très prochainement». « Plutôt nous recevrons cela, plutôt cela contribuera à la normalisation de nos années académiques. Nous attendons impatiemment cet ouvrage », a rétorqué Aboubacar Toguyeni, vice-président chargé de la recherche, de la prospective et de la coopération internationale de l’université polytechnique.

Selon celui-ci, le complexe offert par la Lonab est d’une grande importance. « Bobo-Dioulasso c’est la capitale économique ce qui veut dire qu’il y a beaucoup d’entreprises qui sont installées ici et qui ont besoin de formation continue. Ce bâtiment viendra donc combler ce besoin de formation », a-t-il confié.

Outre le bâtiment qui devrait comporter une salle de visioconférence, la Lonab offre également 150 ordinateurs à l’université.

Auparavant, toujours dans la même matinée, le directeur général a pu également visiter la nouvelle salle de jeu en construction au siège même de la direction régionale de la Lonab. D’un coût estimé à une vingtaine de millions, selon le directeur régional de la Lonab, Sanou Abdoulaye, ce bâtiment viendra compléter à six les espaces course en direct dans la ville de Bobo-Dioulasso. Histoire de, a-t-il confié, se rapprocher davantage des parieurs.

 

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé