Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l‘économiste Abdallah Hamdok, ancien collaborateur des Nations unies, a prêté serment comme Premier ministre
Mali: 5 morts dans l'attaque d'un convoi militaire au centre du pays
Burkina: les cinq militaires portés disparus suite à l'attaque de Koutougou ont été retrouvés "tous vivants" (Armée nationale)
Kampti (Poni): 7 morts dans des éboulements de mines d’or artisanales
Etats-Unis: le FMI critique ouvertement la politique commerciale de Donald Trump
Cameroun: le chef des séparatistes anglophones condamné à la perpétuité
Italie: le président du Conseil Giuseppe Conte annonce sa démission
Ouagadougou: un important lot de poulets impropres à la consommation déversé à l’arrondissement 6, une enquête ouverte
Burkina: le bilan actualisé de l'attaque de Koutougou est de 24 militaires tués, 5 disparus et 7 blessés
Burkina: 40 terroristes tués après l’attaque de Koutougou (AIB)

Au centre, Daouda Ouattara, le coordonnateur des OSC spécifiques. (Ph. SM)

SOCIETE

Avec l’entrée en vigueur  de la loi portant modification du prix du pain au Burkina Faso, certaines organisations de la société civile dites spécifiques de la ville de Bobo-Dioulasso sont montées au créneau pour mettre en garde les boulangers contre toute surenchère. Elles l’ont fait savoir au cours d’une conférence de presse tenue dans l’après-midi du vendredi 17 mars 2017 à la bourse du travail.


Le Mouvement en rouge « Faso Kunko », le Mouvement des jeunes en vert, le mouvement citoyen « Y en a marre » ainsi que le Mouvement des jeunes pour le changement se disent inquiets quant à toute tentative des boulangers de vouloir imposer le pain de 150 F CFA aux consommateurs burkinabè.

« Les fourbes argumentaires développés çà et là par nos compatriotes boulangers sont loin de nous convaincre… Monsieur Omar Yugo, responsable de la fédération des boulangers parle de la loi 2011 portant fixation des prix au poids des baguettes : 130 F pour la baguette de 180 g et 150 F pour celle de 200 g ; il n’est pas dit que la production des deux est incompatible », a clamé Daouda Ouattara, le coordonnateur des OSC spécifiques, lors de la conférence de presse.

Les conférenciers disent avoir constaté le manque de la baguette de pain de 180 g dans certaines boulangeries de la ville de Bobo-Dioulasso. D’où cette conférence de presse.

Serge Maurille (correspondant à Bobo-Dioulasso)

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé