Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: Le Burkinabè Bachirou Nikiéma remporte le grand prix de la ville d'Abidjan
Cédéao: Mise en place d'un plan quinquennal de lutte contre le terrorisme d'un montant de près 596 milliards de FCFA
Cyclisme: le Burkinabè Paul Daumont remporte le tour cycliste international de Côte d'Ivoire
Cameroun: le président Paul Biya convoque "un grand dialogue national" sur la crise au Cameroun anglophone
RDC: déraillement meurtrier d’un train dans le Tanganyika, plus de 50 morts
Burkina: des organisations syndicales se démarquent de la journée nationale de protestation initiée par l'Unité d'action populaire
Burkina:  l’UPC invite le gouvernement «à reprendre sans délai les négociations avec les syndicats de la santé»
Cameroun: deux ans de prison pour Mamadou Mota, le numéro deux du MRC
Etats-Unis: Donald Trump annonce la démission de son conseiller à la sécurité John Bolton pour plusieurs désaccords
Sécurité: signature d’un protocole d’accord entre le ministère de la sécurité burkinabè et Interpol

SOCIETE

Les motos, tricycles, charrettes, véhicules ne doivent plus circuler de 17h à 6h du matin sur la bande de la frontière au Sahel, selon une décision du gouverneur de la région et relayée par la RTB-Radio.


La mesure a été annoncée en marge de la visite de ministres dans la région, pour «réconforter les populations plusieurs fois durement éprouvées par des attaques terroristes à répétition». Elle intervient après une série d’attaques de présumés djihadistes dont la dernière, survenue vendredi, a couté la vie à un enseignant et un habitant du village de Kourfayel.

Le nord du Burkina Faso, près de la frontière malienne, est confronté à une montée  du terrorisme. Des commissariats, des brigades de gendarmerie et des camps militaires sont attaqués. La psychose, déjà prégnante dans la région, s’est accentuée quand des individus armés ont sommé en janvier les enseignants de certaines écoles de la province du Soum d’enseigner l’arabe ou de quitter les lieux.

Après la mort du directeur de l’école de Kourfayel, la majeure partie des enseignants du Soum se sont mis à l’abri, selon des témoignages recueillis par l’AIB.

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé