Aujourd'hui,
URGENT
Egypte: l'Onu demande une enquête indépendante sur la mort de l'ancien président Mohamed Morsi
Gabon: colère des femmes gabonaises après la suppression du ministère dédié à l’Égalité
Burkina: le CICR renforce les capacités des journalistes sur la couverture «responsable» des conflits armés
Procès Putsch: le parquet militaire requiert la prison à vie pour les généraux Gilbert Diendéré et Djibril Bassolé. 
Procès Putsch: le parquet militaire demande la destitution des généraux Diendere et Bassole de leur grade. 
Burkina: l’ex parti au pouvoir, le CDP,  accuse certains de ses membres de vouloir sa liquidation (AIB)
Sondage: le président Roch Marc Christian Kaboré obtient la note de 4,72/10 pour sa gouvernance dans le 1er semestre de 2019
Football: les Étalons du Burkina classés 9e en Afrique et 59e au niveau mondial par la Fifa au mois de juin 2019
Gambie: le gouvernement saisit les biens et les avoirs de Yahya Jammeh
Burkina: 110 508 candidats inscrits à la session 2019 du baccalauréat

SOCIETE

La doyenne de la communauté burkinabè de Madagascar est arrivée à Ouagadougou ce lundi 27 février 2017. Lors du séjour du Président du Faso sur la grande île, dans le cadre du 16eme Sommet de la Francophonie en novembre 2016, elle avait exprimé son souhait de decouvrir la terre de ses ancêtres. Aujourd’hui c’est chose faite.


Les parents et amis de Bernadette OUEDRAOGO avaient de la peine à contenir leur émotion à son arrivée à l’aéroport international de Ouagadougou. Le regard humide, les mains tremblantes, elle tombe dans les bras de son frère aîné qu’elle n’a pas revu depuis 51 ans. Les mots s’effacent pour laisser place à des larmes qui perlent sur les visages. Tout à tour elle étreint longuement ses amis et parents venus l’accueillir.

Quand Bernadette OUEDRAOGO retrouve ses mots, c’est pour traduire sa reconnaissance au Président du Faso qui a tenu sa promesse. “Je remercie le Président du Faso grâce à qui ce jour a été possible. C’est un homme de parole. Je suis vraiment très contente je n’ai pas les mots pour décrire mon émotion. Cela fait très longtemps que j’ai attendu ce jour-là. Maintenant que je suis là je suis vraiment très contente », a-t-elle lâché avec du tremolo dans la voix.

Née à Madagascar, d’un père burkinabè et d’une mère malgache, Bernadette OUEDRAOGO, qui frôle aujourd’hui la soixantaine, n’avait jamais foulé la terre de ses ancêtres. Elle a saisi l’occasion de la rencontre du Président du Faso avec la communauté burkinabè vivant à Madagascar en novembre 2016, pour exprimer son rêve de découvrir le pays de son père. Sensible à cette sollicitation, le Président

Roch Marc Christian KABORE avait promis prendre les dispositions utiles pour rendre ce sejour possible.
Le programme de son séjour prévoit des audiences avec les autorités du pays dont le chef de l’Etat, des visites au village de son père, et des excursions touristiques. Bernadette OUEDRAOGO et son fils Bruno Roland RAZAFINDRAIBE séjourneront au Burkina du 27 Février au 27 mars 2017.

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé