Aujourd'hui,
URGENT
Afrique: 45 millions de personnes menacées par la famine en Afrique Australe
Médias: le Synatic annonce un sit-in (22 et 23 janvier) et une grève générale de 48 heures (du 29 au 30 janvier 2020)
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC
Brexit: les députés britanniques valident l'accord négocié par Boris Johnson
Burkina: 8 143 pèlerins burkinabè ont effectué le hadj 2019 au cours duquel six décès ont été constatés
Burkina: 233 heures de coupures d’électricité en 2018 contre 155h en 2017 (AIB)
Pétrole: la Chine ouvre son secteur pétrolier aux entreprises étrangères (RFI)
Angola: 41 morts dans des pluies torrentielles en moins de 24 heures (Africanews)

SOCIETE

Le Ministre des Ressources Animales et Halieutiques, Sommanogo Koutou, a procédé ce matin 27 février 2017 dans la salle de conférence du MRAH, au lancement de la campagne nationale d'information et de sensibilisation des acteurs sur la prévention et la riposte contre la grippe aviaire.


En présence des responsables des interprofessions volailles locales et modernes, le MRAH a insisté sur le volet prévention en misant sur la communication, toute chose facilitant la riposte le cas échéant.
Cette campagne nationale couvrira l'ensemble des 13 régions du pays et réunira en ateliers régionaux les services techniques, les acteurs de la filière avicole et les responsables administratifs. Cette période hors crise est dite propice pour opérer tous les réglages indispensables pour une bonne coordination des actions dans la prévention et la riposte contre la grippe aviaire, conformément au slogan du MRAH, «La crise est passée mais la menace demeure ».

Le MRAH a rassuré que le Burkina Faso n'est pas touché par la grippe aviaire actuellement mais des pays voisins l'ont déclarée. D'où la vigilance et la surveillance actives de ses services techniques pour parer à toute éventualité.

En rappel l'aviculture compte un effectif de plus de 42 millions de têtes et une production de 400 millions d'œufs de pintades. Rien que dans la ville de Ouagadougou, les quantités moyennes consommées quotidiennement sont de 60.000 poulets avec des pics de 100.000 en période de fête.

DCPM/MRAH

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé