Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la conférence internationale sur l’élimination des mutilations génitales féminines se tiendra à Ouagadougou du 22 au 25 octobre
Pays-Bas: la justice permet l’inscription «sexe neutre» sur une carte d’identité (RFI)
Djibo: plusieurs présumés terroristes s'évadent dans l'attaque de la brigade de gendarmerie de la ville ce 18 octobre dans la nuit
Coopération: Jean Yves le Drian  réaffirme le soutien de la France au Burkina dans la lutte contre le terrorisme  
Burkina: Aminata SANA/CONGO est nommée Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire  du Burkina en République Fédérative du Brésil
Afghanistan: le chef de la police de Kandahar tué à deux jours des élections
Russie: au moins 18 morts lors d'une attaque dans un collège technique en Crimée
Burkina: en 2018, les actions de soutien aux personnes vulnérables s’élèvent à 81 milliards FCFA (AIB)
Football: les Étalons font match nul 0-0 face au Botswana et perdent la première place du groupe I au profit de la Mauritanie
Burkina: l’arrimage du fichier électoral à la base de données de l’Oni inquiète toujours l’opposition politique

Les stations d’essences ont été prises d’assaut ce mercredi 8 février 2017 par les populations suites à une rumeur de pénurie d’essence. Conséquence probable de la grève de 72 heures décrétée à compter de ce mercredi par L’Union des chauffeurs routiers du Burkina Faso (UCRB) pour dénoncer les tracasseries routières dont sont victimes ses membres. Au moment où nous tracions ces lignes, ledit syndicat, via une correspondance adressée au ministère en charge du Transport, a annoncé la suspension de son mouvement d’humeur ce jeudi 9 février à 12 heures.

CANAL+ Burkina et Airtel Burkina se mettent désormais ensemble pour « offrir un mode de payement automatique, simple, pratique et sécurisé pour le renouvellement de l’abonnement CANAL+ de leurs clients à partir de leurs téléphones portables quelque soit l’endroit où ils se trouvent et à tout moment ». La signature de convention de ce partenariat a eu lieu ce mercredi 8 février 2017 à Ouagadougou.


Dans ce communiqué, l'Union européenne (UE), promet consacrer l'année 2017 à la lutte contre toutes les formes de violence faites aux femmes, notamment les mutilations génitales féminines. Pour l’UE, « il convient de protéger les femmes et les filles en Europe contre la violence et la douleur liées à cette pratique ». L'UE entend aussi soutenir les professionnels dans l'identification des filles susceptibles d'être victimes de mutilations génitales féminines en mettant à leur disposition une plateforme en ligne son niveau.

«Fils et filles de l’Eglise famille de Dieu, avec Marie, mère de miséricorde, jubilons avec nos prêtres », c’est sous cette thématique que les fidèles catholiques du Burkina Faso ont communié ce dimanche 5 février 2017 sur la colline de Yagma au pèlerinage national. La célébration eucharistique, clou du pèlerinage, a été célébrée par le Nonce apostolique Burkina-Niger, Mgr Piergiorgio Bertoldi, devant plusieurs milliers de fidèles. 

Ceci est un message du secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (ONU) à l’occasion de la Journée internationale de la tolérance zéro à l’égard des mutilations génitales féminines, le 6 février 2017.

Ceci est une déclaration du Directeur exécutif de l’UNFPA, Dr Babatunde Osotimehin, et du Directeur général de l’UNICEF, Anthony Lake, à l’occasion de la Journée internationale de tolérance zéro à l’égard des mutilations génitales féminines le 6 février 2017 à New York.

Une délégation de la Ligue islamique pour la paix au Faso chez le Premier ministre Paul Kaba Thiéba ce jeudi 2 février 2017. Cette visite selon les responsables de la ligue, a pour but d’exprimer au chef du gouvernement burkinabè, les missions que compte entreprendre cette nouvelle association musulmane.

La brigade de recherche de gendarmerie de Ouagadougou, dans le cadre de ses investigations, a démantelé un réseau de faussaires dans l’établissement des cartes grises et de plaques d’immatriculation d’engins à deux roues. Les tenants et les aboutissants de ce démantèlement et des procédés des faussaires ont été expliqués aux journalistes ce mercredi 1er février 2017 à Ouagadougou par les enquêteurs de la gendarmerie. L’enquête a été bouclée et dix personnes ont été interpellées.

Des gendarmes et militaires à la retraite revendiquent une application de décision de justice contre l’Etat burkinabè en 2011. Ils l’ont fait savoir à travers une manifestation le mardi 24 janvier à Ouagadougou. Dans ce communiqué de presse, la direction de la communication du ministère de la Défense fait la genèse de l’affaire et affirme que l’administration militaire n’a jamais cherché à faire obstruction à la justice.
Communiqué de presse

La 9ème session continentale des directeurs nationaux des Œuvres pontificales missionnaires (OPM) a débuté ce mardi 31 janvier 2017 à Ouagadougou et connaitra son épilogue le 5 février prochain. Durant une semaine, les participants réfléchiront au tour du thème «La mission dans un monde en mutation». Cette rencontre, qui a lieu tous les deux ans, va regrouper une soixantaine de participants venus de 20 pays d’Afrique francophone, lusophone et hispanophone.


L’archevêque métropolitain de Ouagadougou, le Cardinal Philippe Ouédraogo, a procédé ce lundi 30 janvier 2017 à l’archevêché de Ouagadougou à la dédicace de son ouvrage autobiographique: «Dieu seul suffit, Dialogue et vérité». Ecrite sous forme de questions réponses, cette œuvre est la synthèse de son expérience humaine, pastorale ainsi que l’expression de sa spiritualité et de son don total à Dieu et à l’Eglise.

Le Syndicat national des travailleurs de l’éducation de base (Synateb) a tenu du 26 au 27 janvier 2017 à Ouagadougou son 19e conseil syndical ordinaire. Placé sous le thème : «  le renforcement du Synateb pour la défense et l’approfondissement des acquis du monde de l’éducation », ce conseil syndical a connu la présence de 124 participants venus des 45 provinces du Burkina. Le cérémonial de clôture est intervenu ce vendredi 27 janvier 2017.

Des mots pour le dire...

Sondage

Pour enrayer la montée du terrorisme au Burkina, la France se dit disposée à lui apporter le même soutien militaire qu’au Mali. Selon cette aide est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé