Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso a reçu ce jeudi 19 avril les lettres de créances de 15 nouveaux ambassadeurs
Cuba: Miguel Díaz-Canel a été élu ce 19 avril 2018 nouveau président succédant à Raul Castro
Sahel: 216 établissements fermés dont 60 dans la région du Nord soit 20.000 élèves et 895 enseignants hors des classes
Afrique: 8 millions de personnes en insécurité alimentaire en Afrique de l'ouest (RFI)
Nahouri: la police saisit 750 kg de produits prohibés
11-Décembre: «Bonne gouvernance et équité sociale pour une nation forte et prospère» est le thème retenu pour l'édition 2018
Filière coton: le gouvernement burkinabè va injecter plus de 14 milliards de F CFA «pour sauver la filière»
Burkina: le groupe Etat islamique dans le grand Sahara (EIGS), revendique l’assassinat du maire de Koutougou 
Culture: La 2e édition des Nuits du Djongo se tiendra du 4 au 6 mai prochain à Pô et à Tiébélé
Sénégal: six mois de prison ferme pour l’élu d’opposition Barthélémy Dias (RFI)

La gestion et le fonctionnement de l’abattoir frigorifique divisent les bouchers de Bobo-Dioulasso, désormais scindés en deux associations. La dernière-née, créée pour gommer la première, a vu sa conférence de presse perturbée par le président de celle-ci dans l’après-midi du mardi 30 janvier 2018.

Le ministère en charge de l’Education nationale propose un nouveau calendrier pour sauver l'année scolaire 2017-2018 mise à mal par quatre mois de bras de fer entre enseignants et autorités.

Considérant la situation (de vulnérabilité) des femmes et en particulier des femmes journalistes

Dr Mahamadou Fayama

Le comité de suivi de la situation des médecins et pharmaciens en attente de leur mandatement avait convié la presse ce mardi 30 janvier 2018 à Ouagadougou. Cette conférence de presse qui devrait porter sur la situation des 175 médecins et 13 pharmaciens recrutés en juillet 2017 par l’Etat, n’a finalement pas eu lieu car, à la dernière minute, les autorités auraient contacté le comité pour une négociation. Fasozine  a rencontré le porte-parole dudit comité, Dr Mahamadou Fayama pour de plus amples informations.

Le Syndicat des travailleurs de la santé humaine et animale (Syntsha) a animé ce lundi 29 janvier 2018 à Ouagadougou une conférence de presse qui a porté sur les préoccupations dues à leur mot d’ordre de grève du 31 janvier prochain. Il s’est agi spécifiquement du procès pour faits de grève contre leur camarade Nonguézanga Kaboré et de l’état de mise en œuvre du protocole d’accord gouvernement/Syntsha du 13 mars dernier.

Deux policiers burkinabè, en patrouille, ont été tués ce lundi matin sur l’axe Baraboulé-Petegoli, à une dizaine de kms de Baraboulé, dans le Nord, selon un communiqué de la police nationale.

Au moment où l’éducation est mise à mal au Burkina Faso, des jeunes sont en train de se battre pour la réussite scolaire de leurs cadets dans la région des Hauts bassins. a, en effet, remis ça. Ce samedi 27 janvier 2018, à l’amphithéâtre de l’ENEP de Bobo-Dioulasso, l’Association des élèves et étudiants pour l’émergence du Faso (AEEEF)  a procédé au lancement de la quatrième édition de son programme «Initiative d’accompagnement scolaire (IAS)».  Un programme, sous forme de cours d’appui officiés par des répétiteurs, et qui consiste à suivre les élèves pour l’amélioration de leur niveau d’étude.

 A l’issue de trois jours de concertation et de travail, l’on est enfin parvenu à la signature d’un protocole d’accord, dans la nuit de ce samedi 27 janvier 2018, entre la Coordination nationale des syndicats de l’enseignement (CNSE) et le gouvernement. Du même coup, elle permet la levée du mot d’ordre de grève et la prise de mesures pour le suivi dudit protocole. Toutefois, la délégation des enseignants, tout en se réjouissant de l’évolution en ce qui concerne la résolution des différents points contenus dans leur plateforme revendicative, estime ne pas être satisfaite à 100%.    

Ramata Zongo/Yaméogo, la première femme burkinabè à embrasser le métier de conducteur de taxi en France, est décédée le 26 janvier 2018, selon un communiqué de l’ambassade du Burkina Faso à Paris.

Un incendie s’est déclenché à l’aube (vers 5h 30) ce vendredi 26 janvier 2018 dans les environs du marché central de Bobo-Dioulasso, non loin de la cathédrale.

Photo: Burkina 24

En début de soirée de ce jeudi 25 janvier 2018, l’Union nationale des associations des parents d’élèves du secondaire et du supérieur du Burkina Faso (UNAPESS), les syndicats de l’enseignement, les responsables religieux, se sont donné rendez-vous au Premier ministère. Il était question à travers cette initiative, de poursuivre les discussions en vue de parvenir à une sortie de crise imminente dans le milieu scolaire. Au terme des échanges de ce jour, tout laisse croire que les choses vont bon train et que tout naturellement cette situation connaîtra un dénouement dans les prochains jours.

Selon plusieurs médias, 24 maliens et burkinabè ont péri ce jeudi 25 janvier 2018 dans l'explosion d'une mine au passage de leur véhicule près de la ville de Boni, entre Mopti et Gao, dans le centre du Mali.

Des mots pour le dire...

Sondage

Lors de son discours sur la situation de la Nation prononcé le jeudi 12 avril 2018 devant la représentation nationale, le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a promis la fin des délestages d’électricité pour 2019. A-t-il les moyens de tenir promesse?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé