Aujourd'hui,
URGENT
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).
Burkina: le Premier ministre appelle à la mise en place d’un «système de commande publique efficient».

Les Journées d’amitié ivoiro-burkinabè ont pour objectif de contribuer au renforcement des liens d’amitié et de fraternité entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso. Troisième du genre, l’édition 2019 est placée sous le thème : «Burkina Faso- Côte d’Ivoire, un axe socio-économique à préserver.» Les grands axes de l’évènement ont été présentés aux hommes et femmes des médias le 1er décembre à Ouagadougou.

Le mouvement citoyen pour l’émergence du Burkina Faso se veut une organisation de la société civile à vocation de travailler pour le développement durable, le changement de mentalités et de comportements, le renforcement de la cohésion sociale, la démocratie et de la bonne gouvernance au Burkina. La nouvelle association a été présentée aux hommes des médias le 1er décembre 2018 à la bourse du travail de Ouagadougou.

Le Burkina Faso a célébré le samedi 1er décembre 2018 à Ouagadougou, la journée mondiale de lutte contre le Sida à travers le thème : «Connais ton statut sérologique». Il ressort qu’au Burkina, le taux de prévalence du Sida a baissé. Soit 0,8% mais, le pays n’entend pas baisser la garde : le travail de  prévention se poursuit selon les autorités politico administratives. 

Ceci est le message que Michel Sidibé, Directeur exécutif de l'Onusida, Secrétaire général adjoint des Nations Unies, adresse à la communauté internationale à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida, célébré ce 1er décembre 2018. 

Comme prévu, ce jeudi 29 novembre 2018, la Coalition contre la vie chère (CCVC) à tenu sa marche de protestation contre la hausse du prix du carburant à Bobo-Dioulasso. A la suite de la remise de la lettre de protestation au secrétaire général de la région, le coordonnateur de la CCVC/ Hauts Bassins, Bakari Millogo, a fait au gouvernement une mise en garde sur l’éventualité d’une nouvelle insurrection au Burkina.

L’Institut de recherche en sciences de la santé (IRSS), sis à Bobo-Dioulasso, a abrité ce mercredi 28 novembre 2018, le premier colloque sous-régional sur la mycologie médicale. Il a été organisé par l’université Nazi Boni et le Centre hospitalier universitaire Souro Sanou.

Bientôt il sera mis en place une commission ad hoc dans chaque arrondissement Bobo-Dioulasso, en vue de l’apurement du passif foncier. C’est la nouvelle qui a été donnée aux populations dans cette ville le mardi 27 novembre 2018, par les ministres en charge de l’Urbanisme, Maurice Bonanet, et celui de l’Administration territoriale, Siméon Sawadogo.

La 13e édition des traditionnelles Journées nationales du refus de la corruption (JNRC) se tiendront du 1er au 10 décembre 2018. L’édition de cette année est placée sous le thème : «La corruption dans le secteur de la santé : manifestations, impacts, responsabilités des gouvernants, rôle et place des populations dans la lutte.»

Une délégation de l’ONG Hunger free world/Burkina  avec à sa tête le chargé  de plaidoyer et sensibilisation, Frédéric  Ilboudo, a été reçu en audience par le cardinal Philippe Ouédraogo ce mardi 27 novembre 2018 à l’archevêché de Ouagadougou. Oeuvrant pour l’inscription  du droit à l’alimentation dans la Constitution Burkinabè, la délégation est allée demander le soutien du «père» de la grande famille  catholique.

Le Burkina abrite les 30 novembre et 1er décembre prochain, la 7ème conférence ministérielle de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) qui a pour thème «autonomisation de la femme dans les Etats membres de l’OCI: enjeux, défis et perspectives». En prélude à cet évènement, le ministère en charge de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille a animé une conférence de presse ce mardi 27 novembre 2018 pour décliner les enjeux de l’organisation de cette session.

Décédé le vendredi 16 novembre 2018, le promoteur des chaines de radios LPC, Simplice Téhé Gohi appelé affectueusement «Joe Simplice» a été conduit à sa dernière demeure le dimanche 25 novembre.

L 'opération de sécurisation transfrontalière entre les forces de défense et de sécurité (fds) du Burkina Faso, de la Côte d'ivoire et du Ghana dénommée Koundalgou II (cohésion en gourmanchteman )a pris fin le jeudi 22 novembre 2018.