Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  
Burkina: l'ex Chef de file de l'opposition, Zéphirin Diabré, et son parti l’UPC rejoignent le camp présidentiel.                 
Yagha: des hommes armés sont entrés vers 19h à Tankougounadié. Ils ont malmené la population et emporté 3 motos, a appris Fasozine.   
Yagha: des hommes armés ont enlevé mardi  5 personnes à Boliel avant de se replier dans la nature a appris Fasozine.

Dans cette déclaration, la Commission nationale des droits humains (CNDH) et plusieurs organisations de la société civile exigent de l’Etat, l’organisation d’obsèques nationales pour honorer la mémoire des disparus du drame de Yirgou survenu le jour de l’an.

Le citoyen canadien Kirk Woodman, enlevé par des individus non identifiés dans la nuit du 15 au 16 janvier 2019, dans le village de Tiabangou a été retrouvé mort le mercredi 16 janvier 2019. Le ministère en charge des Affaires étrangères, dans ce communiqué, condamne «ce lâche assassinat».

Ce mardi 15 janvier 2019, Orange Burkina a ouvert une nouvelle ère, celle de la 4G+. La cérémonie officielle d'acquisition de la licence 4G + et du renouvellement des licences 2G et 3G pour une durée de 15 ans a eu lieu à Ouagadougou en présence du Directeur général de Orange Burkina et des membres du gouvernement burkinabè. Avec cette acquisition, Orange Burkina vient une fois de plus montrer qu'elle est la marque leader dans le marché des télécommunications au Burkina Faso.

Un ressortissant canadien a été enlevé dans la soirée du 15 janvier 2019, selon ce communiqué du ministère de la Sécurité. 

Le Conseil supérieur de la Communication via ce communiqué a invité l’ensemble des médias à  plus de vigilance dans le traitement des informations pouvant compromettre l’action des forces de sécurité sur le théâtre des opérations. L’instance de régulation de la communication au Burkina exhorte par ailleurs les utilisateurs des réseaux sociaux à la modération dans leurs déclarations liées aux attaques terroristes.

©Droit réservé

Une forte détonation est intervenue dans une villa située dans l’arrondissement 9 de Ouagadougou, quartier Silmiyiri, lundi 14 janvier 2019 dans la matinée. Selon le ministère en charge de la Sécurité, l’explosion a fait un mort et des blessés dans le voisinage. La villa où a eu lieu l'explosion faisait office de magasin de dépôts d'explosifs. D’après ce communiqué du Parquet du tribunal de grande instance de Ouagadougou. 

L’Union Police Nationale (Unapol) a animé une conférence de presse ce lundi 14 janvier 2019 à Ouagadougou. Suite à la mort des deux policiers  à Nafona, (commune de Soubakaniédougou/Province de la Comoé), l’Unapol  a une fois de plus insister sur l’urgence pour les autorités de prendre toutes les mesures nécessaires afin d’améliorer la protection physique et juridique du policier.

©Droit réservé

Une forte détonation est intervenue dans une villa située dans l’arrondissement 9 de Ouagadougou, quartier Silmiyiri, ce lundi 14 janvier 2019 dans la matinée. Selon le ministère en charge de la sécurité, l’explosion a fait 1 mort et des blessés dans le voisinage. La villa où a eu lieu l'explosion faisait office de magasin de dépôts d'explosifs.

Ils étaient des milliers de Burkinabè à battre le pavé dans les rues de Ouagadougou ce samedi 12 janvier 2019. A travers une marche suivie de meeting, le Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés (CISC) et d’autres acteurs de la société civile interpellent le gouvernement Burkinabè à rétablir l’Etat de droit et justice pour les victimes de Yirgou.

Deux policiers et une dame ont trouvé la mort, ce samedi matin, au cours d’une interpellation à Nafona, dans la commune Soubakagnedougou, dans la Comoe. 

Dans cette déclaration, l’ONG Amnesty international invite les autorités burkinabè à ouvrir « urgemment » une enquête indépendante sur les événements tragiques survenus à Yirgou le jour de l’an, qui ont occasionné une quarantaine de morts.

Pour la Coalition nationale de lutte contre la vie chère, la corruption, la fraude, l’impunité et pour les libertés (CCVC) la récente baisse du prix de l’essence à la pompe opérée par le gouvernement s’apparente à une «une vaine tentative de diversion, destinée à émousser l’élan populaire soutenant et accompagnant la plateforme revendicative de la CCVC».