Aujourd'hui,
URGENT
Mali: le ministre de la Défense confirme l'existence de fosses communes dans la région de Nantaka et Kobaka près de Mopti
Burkina: près de 25 000 réfugiés bénéficient de l’asile (HCR)
HCR: 68,5 millions de personnes déracinées dans le monde à la fin 2017 (Rapport)
Côte d’Ivoire: une pluie diluvienne fait au moins 10 morts dans plusieurs quartiers d’Abidjan (AIB)
Economie: au 31 janvier 2017, les chèques impayés émis au profit de l’Etat burkinabè représentait un montant de plus de 36 milliards de FCFA
Cameroun:  deux militants du RDPC tués, le gouvernement accuse les séparatistes (RFI)
Minefid: le gouvernement va recruter "un personnel d’appoint constitué de retraités et de volontaires" pour suppléer les grévistes
Sport: la Burkinabè Marthe Koala a remporté l’heptathlon au meeting des épreuves combinées de Kladno en République Tchèque
Burkina: plus de 315 000 candidats ont débuté ce lundi 18 juin les épreuves écrites du 1er tour du  BEPC
Ouagadougou: le développement du sport et des loisirs au cœur d’un séminaire international à Ouagadougou du 18 au 20 juin

Photo: Sidwaya

Suite à la bousculade survenue dans la nuit du vendredi au samedi, au quartier Somgandé de Ouagadougou et ayant causé six morts, à l’issue de son prêche, le guide spirituel Cheick Abdoul Aziz Aguib Soré, a confié à l’Agence d’Information du Burkina  qu’il est dans l’incapacité d’expliquer les causes exactes du drame.

Photo: Burkina 24

Les identités des victimes des bousculades du samedi 21 avril 2018 sont connues. Les bousculades intervenues à la sortie de la veillée de prière de bénédiction pour le Burkina Faso du guide spirituel, Cheick Abdoul Aziz Soré , au plateau omnisports de Somgandé ont fait six morts et cinq blessés.

Photo: Oméga Fm

Six personnes dont cinq femmes et un homme sont mortes dans au cours de bousculades dans la nuit du vendredi 20 au samedi 21 avril au plateau omnisports de somgandé à Ouagadougou selon plusieurs sources médiatiques. Cet incident s’est produit lors d’un prêche du guide religieux  Cheick Aguib Soré.

Dans le Nahouri, 745,24 kg de produits prohibés ont été saisis par le commissariat central de police de la ville de Po.

Le groupe Etat islamique dans le grand Sahara (EIGS), dirigé par Abou Walid al-Sahraoui a revendiqué l’enlèvement de l’enseignant de l’école primaire de Bouro le 12 avril dernier, ainsi que l’assassinat du maire de Koutougou le 8 avril selon une information de nos confères de Jeune Afrique.

Les radios privées Savane FM et Oméga FM et la radio nationale du Burkina, sont les trois radios les plus écoutées dans la région du Centre (Ouagadougou), renseigne une étude rendue publique lundi.

La Journée de solidarité musicale (JSM) est une initiative originale de l’Association Dounia Solidarité+ (ADS+). Ce concept de l’ADS+ qui sera à sa 5è édition en mars 2019, consiste à organiser un concert musical dans un élan de solidarité.

L’Organisation internationale de développement, Light for the World a procédé le mardi 10 avril 2018 au lancement à Ouargaye, province du Koulpelogo, du projet « activités de subsistance inclusives pour les femmes vulnérables et personnes handicapées dans la province du Koulpelogo ».  D’une durée de trois ans, le projet qui a pour objectif de rendre financièrement autonome 200 personnes vulnérables, a été officiellement acté par Yvette Dembélé, la secrétaire d’Etat en charge des affaires sociales, des personnes vivant avec un handicap et de la lutte contre l’exclusion.

Le président de l’Association WendKouni pour le développement de l’Afrique, le pasteur Wendlarima Hermann Sawadogo, ne cesse de dénoncer la situation économique actuelle du Burkina. Appelant de tout son vœu à une réforme pour répondre aux besoins du pays, le chercheur en phytothérapie et médecine naturelle invite les Burkinabè à la mobilisation pour le travail. Convaincu qu’au Burkina, il y a suffisamment de ressources pour le développement, il était face à la presse le 14 avril 2018 pour parler plantes médicinales mais aussi du Fonds communs.

Un élève a été tué ce jeudi 12 avril 2018 et un enseignant enlevé dans l’attaque par des assaillants, de l’école de Bouro dans la commune de Nassoumbou, à une trentaine de km de Djibo, selon l’Agence d’information du Burkina (AIB)

Un instituteur de 35 ans exerçant dans une école primaire privée confessionnelle de la commune de Bourzanga, a été interpellé par la police pour fait de viol présumé sur un élève de 10 ans, selon l’Agence d’Information du Burkina (AIB).

La police et la gendarmerie nationale ont diffusé ce 10 avril 2018 le portrait-robot des auteurs des attaques du 2 mars 2018 contre l’Etat-major général des armées et l’ambassade de France. Elles lancent un appel à témoins.

Des mots pour le dire...

Sondage

Si la grève se prolonge au ministère de l’Économie et des Finances, le gouvernement burkinabè compte faire appel à des retraités et à des volontaires pour assurer la continuité du service. Pour vous, cette décision est:

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé