Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  
Burkina: l'ex Chef de file de l'opposition, Zéphirin Diabré, et son parti l’UPC rejoignent le camp présidentiel.                 
Yagha: des hommes armés sont entrés vers 19h à Tankougounadié. Ils ont malmené la population et emporté 3 motos, a appris Fasozine.   
Yagha: des hommes armés ont enlevé mardi  5 personnes à Boliel avant de se replier dans la nature a appris Fasozine.

Le Conseil d’Etat a suspendu ce vendredi 8 février 2019, le décret ayant révoqué en novembre 2018, dix gardes de sécurité pénitentiaire, en attendant de se prononcer sur le fond du dossier, a indiqué l’avocat de l’Etat Me Séraphin Somé, selon cette dépêche de l’Agence d’Information du Burkina (AIB).

On en sait un peu plus sur l’attaque d’hier qui a visé la brigade territoriale de gendarmerie de Kongoussi. Selon l’Etat major général des armées, « Sans succès, les assaillants ont tenté de libérer un des leurs qui avait participé à I ‘attaque de la Brigade Territoriale de Gendarmerie de Bourzanga le 6 novembre 2017 ».

Image d'illustration

Des coups de feu ont été entendus aux environs de la Base aérienne dans la nuit de ce mercredi au  jeudi 7 février vers 2 heures. Selon ce communiqué du ministère de la sécurité, il s'agissait d’un automobiliste imprudent qui a tenté de forcer le passage sur un périmètre de sécurité occasionnant des tirs de sommation.

Une femme qui était sur le point d'accoucher et son accompagnant ont été mortellement atteints, dans la nuit de mercredi à jeudi, lors de l'attaque de la gendarmerie de Kongoussi par des terroristes, a appris l'AIB de sources sûres.

Le gouvernement burkinabè a déclaré ce mercredi 6 février 2019 l’épidémie de méningite dans la commune rurale de Botou (Province de la Tapoa/Région de l’Est). Selon la ministre en charge de la Santé, Claudine Lougué, qui a annoncé la nouvelle, les investigations ont permis de constater que le seuil de 10 patients pour 100 000 habitants a été dépassé.

Message de Madame Sika Kabore, Ambassadrice de bonne volonté du CI-AF, à l’occasion de la Journée internationale Tolérance Zéro aux mutilations génitales féminines

Selon ce communiqué de l'Etat major général des armées, une contre-offensive des Forces de défense et de sécurité ce 5 février a permis de neutraliser 21 terroristes. Malheureusement, 5 gendarmes ont été tués au cours des combats. L'intégralité du communiqué

Selon un communiqué de l'Etat-major général des armées du Burkina Faso rendu public ce lundi 4 février 2019, l'attaque du village de Kain, à environ  80 kilomètres de Ouahigouya, du chef lieu de la région du nord a entraîné une riposte de l'armée. Bilan, 146 morts parmis les terroristes. 

Photo: Bonaventure Paré

Près de 400 mille fidèles catholiques ont communié ce dimanche 3 février 2019 sur la colline de Yagma au pèlerinage diocésain. Cette année, la célébration était placée sous le thème : « Avec Notre Dame de Yagma, familles chrétiennes, célébrons la mémoire des pionniers de notre Eglise ». Actualité oblige, les fidèles ont prié pour la paix et la sécurité au Burkina.

Le DG a rendu le tablier ce lundi 4 février

Le Directeur général de la Garde de sécurité pénitentiaire, Géoffroy Yogo a rendu sa démission ce lundi 4 février 2019  au ministre de la justice qui l’a acceptée. Les agents de la GSP qui observaient un mouvement d’humeur depuis octobre dernier avaient exigé sa démission avant toute reprise des activités suspendues. 

Des renforts ont permis dimanche 3 février soir, aux gendarmes en poste à Siniéna (8km de Banfora), de repousser des assaillants. Selon cette dépêche de l'AIB, on ne déplore aucune perte en vie humaine du coté des forces de défense.

Ce samedi 2 février 2019 à Ouagadougou, la Coordination nationale des syndicats de l’Éducation (CNSE) a décidé de la suspension de son mot d’ordre sur toute forme d’évaluation pris le 3 décembre 2018. Pour compter du dimanche 3 février à zéro heure, cette suspension aura une durée de deux mois maximum.