Aujourd'hui,
URGENT
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).
Burkina: le Premier ministre appelle à la mise en place d’un «système de commande publique efficient».

Dans le cadre de son programme de coopération intitulé « dons aux micro-projets locaux contribuant à la sécurité humaine », le gouvernement japonais a décidé d’octroyer un montant d’environ 22 millions de F CFA à l’Association Faso- Japon Solidarité (AFAJAPS). Ce don  permettra à l’association d’assurer les différentes transactions afférentes au transit de deux ambulances respectivement au profit de la mairie centrale de Bobo-Dioulasso et de celle de Zorgho.

Dans cette déclaration, la Commission nationale des droits humains (CNDH) et plusieurs organisations de la société civile exigent de l’Etat, l’organisation d’obsèques nationales pour honorer la mémoire des disparus du drame de Yirgou survenu le jour de l’an.

Le citoyen canadien Kirk Woodman, enlevé par des individus non identifiés dans la nuit du 15 au 16 janvier 2019, dans le village de Tiabangou a été retrouvé mort le mercredi 16 janvier 2019. Le ministère en charge des Affaires étrangères, dans ce communiqué, condamne «ce lâche assassinat».

Ce mardi 15 janvier 2019, Orange Burkina a ouvert une nouvelle ère, celle de la 4G+. La cérémonie officielle d'acquisition de la licence 4G + et du renouvellement des licences 2G et 3G pour une durée de 15 ans a eu lieu à Ouagadougou en présence du Directeur général de Orange Burkina et des membres du gouvernement burkinabè. Avec cette acquisition, Orange Burkina vient une fois de plus montrer qu'elle est la marque leader dans le marché des télécommunications au Burkina Faso.

Un ressortissant canadien a été enlevé dans la soirée du 15 janvier 2019, selon ce communiqué du ministère de la Sécurité. 

Le Conseil supérieur de la Communication via ce communiqué a invité l’ensemble des médias à  plus de vigilance dans le traitement des informations pouvant compromettre l’action des forces de sécurité sur le théâtre des opérations. L’instance de régulation de la communication au Burkina exhorte par ailleurs les utilisateurs des réseaux sociaux à la modération dans leurs déclarations liées aux attaques terroristes.

©Droit réservé

Une forte détonation est intervenue dans une villa située dans l’arrondissement 9 de Ouagadougou, quartier Silmiyiri, lundi 14 janvier 2019 dans la matinée. Selon le ministère en charge de la Sécurité, l’explosion a fait un mort et des blessés dans le voisinage. La villa où a eu lieu l'explosion faisait office de magasin de dépôts d'explosifs. D’après ce communiqué du Parquet du tribunal de grande instance de Ouagadougou. 

L’Union Police Nationale (Unapol) a animé une conférence de presse ce lundi 14 janvier 2019 à Ouagadougou. Suite à la mort des deux policiers  à Nafona, (commune de Soubakaniédougou/Province de la Comoé), l’Unapol  a une fois de plus insister sur l’urgence pour les autorités de prendre toutes les mesures nécessaires afin d’améliorer la protection physique et juridique du policier.

©Droit réservé

Une forte détonation est intervenue dans une villa située dans l’arrondissement 9 de Ouagadougou, quartier Silmiyiri, ce lundi 14 janvier 2019 dans la matinée. Selon le ministère en charge de la sécurité, l’explosion a fait 1 mort et des blessés dans le voisinage. La villa où a eu lieu l'explosion faisait office de magasin de dépôts d'explosifs.

Ils étaient des milliers de Burkinabè à battre le pavé dans les rues de Ouagadougou ce samedi 12 janvier 2019. A travers une marche suivie de meeting, le Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés (CISC) et d’autres acteurs de la société civile interpellent le gouvernement Burkinabè à rétablir l’Etat de droit et justice pour les victimes de Yirgou.

Deux policiers et une dame ont trouvé la mort, ce samedi matin, au cours d’une interpellation à Nafona, dans la commune Soubakagnedougou, dans la Comoe. 

Dans cette déclaration, l’ONG Amnesty international invite les autorités burkinabè à ouvrir « urgemment » une enquête indépendante sur les événements tragiques survenus à Yirgou le jour de l’an, qui ont occasionné une quarantaine de morts.