Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: en 2018, les actions de soutien aux personnes vulnérables s’élèvent à 81 milliards FCFA (AIB)
Football: les Étalons font match nul 0-0 face au Botswana et perdent la première place du groupe I au profit de la Mauritanie
Burkina: l’arrimage du fichier électoral à la base de données de l’Oni inquiète toujours l’opposition politique
Burkina: pose de la première pierre du futur mémorial en hommage au président Thomas Sankara tué il y a 31 ans
Congo-Brazzaville: le gouvernement interdit la vente de bière en promotion
France: 11 morts après les pluies violentes qui se sont abattues sur l’Aude dans la nuit de dimanche 14 à lundi 15 octobre
Nigéria: libération de plus de 800 enfants soldats dans le nord-est du pays
Vatican: l'archevêque salvadorien assassiné Oscar Romero et le pape Paul VI canonisés (RFI)
Francophonie: le français, 5e langue parlée dans le monde avec 300 millions de locuteurs (RFI)
Turquie: le pasteur américain Andrew Brunson a été libéré

L’Institut panafricain d’Etude et de Recherche sur les médias, l’information et la communication (IPERMIC) commémore du jeudi 18 au samedi 20 mai 2017 à Ouagadougou son dixième anniversaire d’existence sous le thème : «10 ans de communication  au service du continent africain : défis et perspectives ». Le lancement des activités marquant ce jubilé est intervenu ce jeudi 18 juin 2017 au siège de l’institut.

Au cours de sa visite de 48 heures entamée le mardi 16 mai 2017 au Burkina Faso, Stéphane Richard, Président directeur général (P-DG) de la société de téléphonie Orange, a officiellement lancé les activités de la Fondation Orange au Burkina Faso. Cette fondation, sera  dotée dès sa première année d’un budget de 400 millions de francs CFA.  Pour ce lancement la fondation a effectué son premier geste: le P-DG et son staff ont offert du matériel à l’unité d’hémodialyse du Centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo de Ouagadougou, seule référence au Burkina pour le traitement de l’insuffisance rénale.

Pascal Tapsoba est le président du mouvement «Aube du Faso» ex mouvement «ça suffit». Un mouvement à travers lequel, M. Tapsoba et ses camarades prônent désormais la bonne gouvernance, la démocratie, la lutte contre le chômage et l’insécurité routière. Dans cet entretien à la sortie du procès de l’ex gouvernement Tiao ce lundi 15 mai 2017, il donne son avis sur ledit procès, l’actualité nationale et la nouvelle orientation de son mouvement.

Le porte-parole du mouvement le Balai Citoyen, Serge Bambara alias Smockey, est présentement dans la ville de Gwangyu en Corée du Sud où il participe à un forum mondial sur les droits humains. Il doit y recevoir le 18 mai 2017, un prix dénommé «The Gwangyu Prize for Human Rights 2016».

Le Syndicat autonome des agents du Trésor du Burkina (SATB) en grève depuis le 8 mai 2017 n’est toujours pas satisfait des réponses apportées par le gouvernement à leur plateforme revendicative minimale constituée de 19 points. Les responsables du syndicat  l’ont fait savoir ce  mercredi 17 mai 2017 à Ouagadougou au cours d’un point de presse et ils prévoient une nouvelle grève allant du 30 mai au 16 juin prochain.

«Le vendredi 12 mai 2017 a eu lieu à Kaya la cérémonie d’ouverture officielle de la 20ème édition de la Journée nationale du paysan.

Le personnel médical prêt pour le service (Ph.SM)

Après plusieurs années de travaux de réhabilitation, le centre médical de la Croix Rouge du Houet ouvre à nouveau ses portes. A la grande satisfaction de la population riveraine bénéficiaire. La cérémonie de remise en service de ce dispensaire de la Croix Rouge s’est déroulée ce lundi 15 mai 2017 en présence du représentant de l’ambassadeur du japon. 

Ce lundi 15 Mai 2017, des tirs d'obus ont pris pour cible le camp de la Minusma à Tombouctou au Mali. Ledit camp abrite plusieurs contingents dont le bataillon Burkinabé Badenya 5.

Ceci est une déclaration conjointe de l’Association des journalistes du Burkina (AJB) et Syndicat autonome des travailleurs de l’information et de la culture (Synatic) sur l’agression du journaliste Guézouma Sanogo par un gendarme le 12 mai dernier à Kaya.

Dans cette déclaration parvenue à Fasozine, l’association des Blogueurs du Burkina (ABB) se prononce sur l’agression de Guézouma Sanogo par un élément de la sécurité présidentielle. Pour l’association, cet acte constitue « un recul de la liberté de la presse ». 

Des investigations menée par le gouvernement suite aux rumeurs n’ont pas permis de trouver du « riz en plastique » sur le marché burkinabè, selon ce communiqué.

Bénéficiaires et donateurs posant pour la postérité (Ph. SM)

La section du Houet de l’Association musulmane pour le soutien de l’islam (Ançar Dine) a offert, le 13 mai 2017 à la Cour de solidarité de Colma à Bobo-Dioulasso, des vivres et du matériel. Cet élan de solidarité, le 7e du genre, s’inscrit dans le cadre des festivités marquant le 62e anniversaire de la naissance du guide spirituel des Ançar, Seid Cherif Ousmane Madani Haïdara.

Des mots pour le dire...

Sondage

Pour enrayer la montée du terrorisme au Burkina, la France se dit disposée à lui apporter le même soutien militaire qu’au Mali. Selon cette aide est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé