Aujourd'hui,
URGENT
11-décembre:  «Rien et absolument rien ne doit remettre en cause notre vouloir vivre-ensemble» (Roch Kaboré)
Migration: le pacte de l’ONU sur les migrations adopté à Marrakech
11-Décembre: "L'occasion de rendre hommage à notre peuple travailleur et de saluer la mémoire des bâtisseurs de notre nation." (Roch Kaboré)
Royaume-Uni: Theresa May annonce au Parlement le report du vote sur l'accord de Brexit
RDC: Joseph Kabila n'exclut pas de se représenter en 2023 (RFI)
Burkina: l'abbé Théophile Naré nommé nouvel évêque du diocèse de Kaya par le Pape François ce 7 décembre 2018 (Officiel) 
Tchad: huit ans de prison pour l’ex-chef rebelle tchadien Baba Laddé
France: les hausses de taxe sur les carburants «annulées pour l'année 2019»
Vatican: le pape François se rendra aux Emirats arabes unis en février 2019 où il participera à une rencontre inter-religieuse
G5 Sahel: plus de 1 300 milliards de F CFA (2 milliards d'euros) mobilisés pour le financement du programme d’investissements prioritaires

Les musulmans du Burkina Faso ont célébré ce dimanche 25 juin 2017, la fête du ramadan ou Aïr Al-Fitr marquant la rupture du jeûne du mois de ramadan. A Ouagadougou, la grande prière a eu lieu à la place de la Nation à 9 heures sous la direction de l’Imam Aboubacar Sana, Imam de la grande mosquée de la capitale. Les musulmans ont rendu grâce à Dieu pour l’accomplissement réussi de ce mois de privation qui est synonyme de renouvellement de la foi en Allah. Cette année, la célébration a été placée sous le signe de la justice et de la paix.

Sayouba Zidwemba allias « Will Télécom » a comparu  ce jeudi 22 juin 2017  devant le tribunal correctionnel de Ouagadougou avec 6 autres inculpés dans l’affaire d’extorsion des fonds de la banque CBAO. Considéré comme le principal accusé, il est poursuivi pour complicité de recel, de complicité de falsification de données bancaires et de complicité d’escroquerie. A la barre, il a nié les faits à lui reprochés. 


L'Aid el fitr est fêtée au Burkina Faso le dimanche 25 juin 2017, le croissant lunaire ayant été aperçu ce samedi dans plusieurs localités du pays, selon ce communiqué de la Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB).

Le président de la commission technique nationale lune et évènements islamiques de la fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB) remercie l’ensemble des fidèles musulmans pour leur accompagnement dans le cadre de l’observation de l’apparition du croissant lunaire marquant le début du jeûne du mois de Ramadan 2017.

La 1ère édition du Salon de l’alphabétisation et des publications en langues nationales (Sapelan) a ouvert ses portes ce jeudi 22 juin  au Cenasa et ce, jusqu’au vendredi 23 juin 2017. L’objectif de ce salon est de contribuer à valoriser les connaissances et les compétences des personnes alphabétisées en langues et contribuer à une meilleure visibilité des productions en langues nationales. La cérémonie d’ouverture a eu lieu en présence des acteurs de la promotion des langues nationales.

Nommé en Conseil des ministres en sa séance du 3 mai dernier, et installé officiellement le 22 du même mois, Simon Tarnagda, le nouveau directeur général de la Loterie nationale du Burkina (Lonab), accompagné de ses collaborateurs, ont rendu visite au personnel du Groupe de presse Fasozine ce mercredi 21 juin 2017 à leur siège situé sur l’avenue du Mogho Naaba à Ouagadougou. L’objectif : mieux connaitre un de ses partenaires qu’est Fasozine et encourager le personnel.

La coordination du Comité de défense et d’approfondissement des acquis de l’insurrection populaire (CDAIP) de l’arrondissement de Sig-Nonghin, de la commune de Ouagadougou, était face à la presse en cet après-midi du mardi 20 juin 2017. Il s’agissait au cours de ce rendez-vous avec les médias, tenu à quelques encablures du marché en question, d’évoquer la situation qui prévaut à Toécin Yaar. Situation dite « affaire des commerçants lésés de Toécin Yaar ».

La famille des multimillionnaires de la Loterie nationale burkinabè (Lonab) continue de s’agrandir. La nationale des jeux du hasard a de nouveau fait des heureux gagnants au Pari mutuel urbain du Burkina Faso (PMU’B) dans ce mois de juin : deux gagnants de 12 235 000 FCFA chacun, un de 50 143 500 FCFA. Un gros lot de 96 713 000 millions de F CFA a aussi été décroché par un parieur. La cérémonie de remise des lots aux bénéficiaires a eu lieu ce mardi 20 juin 2017 à l’agence Cissin par la représentante du directeur général, Mariama Sow/Cissé, Conseiller technique.

Depuis janvier 2017, le Comité interprofessionnel des céréales et du niébé du Burkina (CIC-B) a un nouveau bureau. Afin de permettre aux acteurs directs desdites filières d’échanger sur les enjeux, les défis et les opportunités afin de faire des propositions d’actions concrètes, la CC-B organise deux ateliers régionaux. L’un à Ouagadougou ce mardi 20 et le second à Bobo-Dioulasso le 22 juin 2017. C’est la substance de la rencontre de ce mardi matin avec les hommes des médias.

C’est parti depuis ce mardi 20 juin 2017 pour les épreuves du premier tour du baccalauréat session de 2017.  Sur l’ensemble du territoire national, ils sont au total  75 959 élèves en lice pour décrocher leur premier diplôme universitaire. Dans la région du centre, ils sont au total 27 872 candidats répartis dans 131 jurys. Le top départ dans ladite région a été donné au lycée municipal Rimvougré de Ouagadougou par le gouverneur Joachim Somda.

L’eau source de « joie », en boubou, le maire Bakoné Millogo (Ph.SM)

Une borne-fontaine alimentée par un château d’eau, d’une capacité de 10 m3, inaugurée le dimanche 18 juin 2017 à Kédougou, un village rattaché à la mairie de l’arrondissement 4 de la Bobo-Dioulasso. Offerte par l’association Wendbenedo à la mairie, Cette borne-fontaine alimentera en eau potable 2000 âmes de cette localité, fait savoir le maire Bakoné Millogo.

Une vue des manifestants (Ph.SM)

Marche meeting ce vendredi 16 juin à Moussodougou, une commune rurale de la province de la Comoé et pour cause, une population en colère  contre la décision du maire de détruire un verger pour construire une école. Les frondeurs, menés par le mouvement « Citoyen y’en a marre» menacent de fermer les locaux de la mairie mercredi prochain, si le maire ne change pas d’avis sur la question du site querellé.