Aujourd'hui,

Des «djihadistes» ont attaqué deux commissariats dans la province du Soum (Nord du Burkina), près de la frontière malienne, dans la nuit de lundi à mardi, selon l’AFP qui cite des sources concordantes.

Dans le cadre de son projet «Voix pour la santé» et sa campagne de communication mass médias, Planned parenthood global et ses partenaires sont au Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco) avec le spot : «Le silence tue». Ledit spot a été présenté aux journalistes le dimanche 26 février 2017.

Le Ministre des Ressources Animales et Halieutiques, Sommanogo Koutou, a procédé ce matin 27 février 2017 dans la salle de conférence du MRAH, au lancement de la campagne nationale d'information et de sensibilisation des acteurs sur la prévention et la riposte contre la grippe aviaire.

La Loterie nationale burkinabè (Lonab) a remis ce vendredi 24 février 2017 un lot de matériel médicotechnique au Centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo (CHU-YO). Ce matériel constitué de dix générateurs d’hémodialyse et de dix fauteuils de dialyse est estimé à une valeur cumulée de 197 millions de F CFA. Ce don est destiné à la prise en charge des patients atteints de l’insuffisance rénale et ses corollaires.

Des membres du Syndicat national des travailleurs de la Culture (Synatract) ont observé un sit-in dans la matinée du vendredi 24 février 2017 devant le siège de leur ministère. Ils entendent ainsi utiliser la 25ème édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco) comme un moyen de pression pour voir sa plateforme revendicative prise en compte.

Cette mise au point de la police nationale est relative à la rumeur selon laquelle des policiers auraient brutalisé le proviseur du lycée d’un département de la province du Yagha, ce qui avait entrainé un mouvement d’humeur de certains de ses collègues de Sebba et de Mansila.

De janvier 2014 à nos jours, 15 cas graves de pratique illégale de la profession de médecin ont été dénoncés par le Conseil régional de l’Ordre des médecins de Ouagadougou (CROM-O). Pour le Pr Charlemagne Ouédraogo, président de l’Ordre régional, des plaintes ont été déposées et certaines personnes appréhendées ont été jugées et déférées à la maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (Maco). Au cours du point du presse tenu ce jeudi 23 février 2017 à cet effet, il également indiqué que l’instance de régulation de la profession fera de tout son mieux pour mettre hors d’état de nuire « ces faux médecins ».

La gendarmerie nationale a procédé, ce jeudi 23 février 2017 au camp Paspanga de Ouagadougou, à la remise de décorations à leurs personnels au titre de l’année 2016. Au total, 593 militaires de la gendarmerie (soldats de rang, sous officiers et officiers) ont reçu leur médaille au cours d’un cérémonial présidé par le Chef d’Etat major de la gendarmerie nationale, le Colonel-Major Tuandaba Coulibaly.

Le Syndicat national des agents des finances (Synafi) annonce une grève de 120 heures à compter du lundi 27 février 2017. Face aux hommes des médias ce jeudi 23 février, le Synafi s’est indigné du «non-respect» des engagements pris par les autorités du ministère de l’Economie, des Finances et du Développement en vue de la satisfaction de sa plate-forme revendicative.

Selon l’Organisation non gouvernementale Amnesty international, «le Burkina Faso est l’un des pays au monde à avoir enregistré le taux le plus élevé de mariages précoces et forcés». C’est du moins ce qui ressort de son rapport 2016-2017 sur la situation des Droits humains dans le monde présenté à la presse ce mercredi 22 février 2017 à Ouagadougou.

Il est de toute évidence que l’essor de l’art dans l’espace public dans la sous région Ouest-africaine, est en partie dû au festival «Rendez-vous chez nous». Si l’ensemble des festivaliers étaient fascinés par ces représentations artistiques qui leur ont été servies lors de l’étape de Ougadougou, il n’en demeure pas moins que l’autre attraction, était le géant globe terrestre, recouvert de photos d’enfants des quatre coins du monde, installé en plein cœur de la place de la femme. Cette création s’inscrit dans le cadre du projet «Un monde plus juste».

L’archidiocèse de Ouagadougou en partenariat avec le groupe Bayard Afrique et les médias catholiques diocésains a présenté ce lundi 20 février 2017 à la presse, une offre de service mobile dénommée « Prières Catho Mobile ». Selon le Cardinal Philippe Ouédraogo, archevêque  métropolitain de Ouagadougou qui a présidé cet échange avec la presse, « Prières Catho Mobile » permettra aux fidèles de recevoir chaque jour par SMS des prières et des brèves sur la vie de l’Eglise du Burkina et de celle universelle.