Aujourd'hui,

Les motos, tricycles, charrettes, véhicules ne doivent plus circuler de 17h à 6h du matin sur la bande de la frontière au Sahel, selon une décision du gouverneur de la région et relayée par la RTB-Radio.

 

Dans la déclaration ci-dessous, Laure Zongo/Hien, la ministre en charge de la femme présente la journée du 8-mars comme un moment idéal pour dresser le bilan des progrès réalisés tout en identifiant les difficultés auxquelles les femmes font face. Au niveau national, la réflexion est orientée cette année sur « la valeur morale de la personne humaine: responsabilité des communautés dans la lutte contre l’exclusion sociale des femmes ». Une thématique retenue, selon elle, à cause des chiffres alarmants de l’exclusion des femmes dans notre pays.

Le directeur d'une école, Salif Badini, et deux autres personnes ont été tués ce vendredi dans la localité de Kourfayel (7 kms de Djibo). L'acte aurait été commis par des individus armés non identifiés, selon l’AIB.

Ouagadougou abrite un symposium international sur le dialogue des religions et des cultures. Ouvert ce vendredi 3 mars par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération régionale, Alpha Barry, les travaux de se symposium ont démarré avec en toile de fond, des débats sur l’enracinement de l’initiative africaine d’éducation au développement et à la paix par le dialogue interreligieux et interculturel lancé par le professeur Albert Tévoédjèrè le 29 mai 2015 à Cotonou.

Alors que l’on faisait cas d’une hausse du prix du pain ce 1er mars dans les villes de Ouagadougou et Bobo-Dioulasso, le gouvernement, par l’entremise du Premier ministre et du ministre en charge du Commerce, a voulu comprendre ce qu’il en était à ce sujet. Ce jeudi 2 mars 2017, Paul Kaba Thiéba et Stéphane Sanou étaient face aux responsables des associations de boulangers. De ces échanges, il ressort qu’il n’a jamais été question d’une augmentation du prix du pain.

Les agents du ministère du commerce ont finalement mise en exécution leurs menaces.  Depuis ce mercredi 01 mars 2017, et ce pendant trois jours, ils sont en grève.  A Bobo-Dioulasso,  la mobilisation des agents, pour exiger  le respect de tous les  points du protocole d’accord trouvé dans la soirée du mardi 24 janvier avec le gouvernement, est forte. 

Du 8 au 12 mars 2017 se tient à Ouagadougou, la première édition des «Mys’tic blog awards». C’est un concours de blogging réservé à la gente féminine et essentiellement destiné à faire découvrir les bloggeuses du Burkina Faso, qui sont relativement dans l’ombre. Les candidates de ce concours ont été présentées à la presse le mercredi 2 mars 2017 à Ouagadougou.

Lazare Ki-Zerbo et Filippe Savadogo

A la veille de l’ouverture, le vendredi 3 mars dans la capitale du «pays des Hommes intègres», du symposium international sur le dialogue des religions et des cultures, les deux principaux initiateurs de la rencontre, Filippe Sawadogo et Lazare Ki-Zerbo, évoquent dans cet entretien la substance et les temps forts de cet important rendez-vous sur l’éducation à la culture de paix.

En décembre 2016, 926 personnes pour la plupart des femmes, exclues sociales ont été enregistrées dans 13 centres d’accueils ou cours de solidarité du Burkina Faso, a indiqué ce mardi 28 février 2017 Laure Zongo/Hien, ministre en charge de la Femme, au cours d’un point de presse consacré à la prochaine célébration du 8-Mars.

La grand-mère avec ses petits-enfants

Les deux garçons et deux filles sont nés dans la nuit du 26 février 2017 à la maternité du Centre hospitalier universitaire Sanou Souro (CHUSS). Ce sont les premiers quadruplés qui naissent cette année 2017 dans ce service.

La doyenne de la communauté burkinabè de Madagascar est arrivée à Ouagadougou ce lundi 27 février 2017. Lors du séjour du Président du Faso sur la grande île, dans le cadre du 16eme Sommet de la Francophonie en novembre 2016, elle avait exprimé son souhait de decouvrir la terre de ses ancêtres. Aujourd’hui c’est chose faite.

Dans la nuit du lundi 27 au mardi 28 février 2017, les Commissariats de Police de Districts de Baraboulé et de Tongomayel dans la province du Soum, Région du Sahel, ont été la cible d'attaques perpétrées par des individus armés non encore identifiés.