Aujourd'hui,
URGENT
Cameroun: 81 policiers et militaires tués dans la crise anglophone (RFI)
Ouagadougou: une Conférence internationale se tiendra les 9 et 10 juillet 2018 sur la mise en œuvre du PNDES 
Niger: la Cour constitutionnelle a déchu l‘opposant Hama Amadou de sa qualité de député (RFI)
Terrorisme: 146 individus activement recherchés par les forces de sécurité et de défense (officiel)
Mali: le ministre de la Défense confirme l'existence de fosses communes dans la région de Nantaka et Kobaka près de Mopti
Burkina: près de 25 000 réfugiés bénéficient de l’asile (HCR)
HCR: 68,5 millions de personnes déracinées dans le monde à la fin 2017 (Rapport)
Côte d’Ivoire: une pluie diluvienne fait au moins 10 morts dans plusieurs quartiers d’Abidjan (AIB)
Economie: au 31 janvier 2017, les chèques impayés émis au profit de l’Etat burkinabè représentait un montant de plus de 36 milliards de FCFA
Cameroun:  deux militants du RDPC tués, le gouvernement accuse les séparatistes (RFI)

Le 30 avril dernier, le personnel de l’hôtel Sopatel le Silmandé de Ouagadougou manifestait pour exprimer son mécontentement sur la gestion des travailleurs par le directeur général. Alors que le personnel s’attendait à un dénouement «heureux» de la situation, 30 autres travailleurs ont été licenciés par la direction générale. Ce qui porte à 41 le nombre des licenciés. D’où le courroux de ces derniers ce jeudi 1er juin 2017. Ils réclament désormais la réintégration du personnel licencié.

Le secrétaire général de la région ouvrant l’enveloppe contenant la dictée du BEPC (Ph. SM)

Cette année, le nombre de candidats aux examens du BEPC, CAP et BEP a sérieusement augmenté dans la région des Hauts- Bassins. En tout, 36 786 pour le BEPC, tandis dans l’enseignement technique il y a 1 047 candidats au CAP et 788 au BEP. Ce qui a occasionné un manque de correcteurs dans certaines matières, selon la directrice régionale des enseignements post-primaire et secondaire.

Les examens et concours scolaires du primaire et du post primaire démarrent ce jeudi 1er juin 2017 sur toute l’étendue du territoire national avec l’administration des épreuves écrites du Brevet d’Etude du premier cycle (BEPC), du Brevet d’étude professionnel (BEP) et du Certificat d’aptitude professionnel (CAP). Ils se dérouleront du 1er au 30 juin 2017.

L’actualité burkinabè est marquée ces derniers temps par de multiples agressions faites aux femmes. Le cas le plus récent est celui de l’artiste Adjaratou Diessongo dite Adja Divine, battue et humiliée publiquement après avoir été accusée de vol d’enfants. La Coalition burkinabè pour le droit des femmes (CBDF) et ses partenaires ont donné de la voix sur cette affaire dite «Adja Divine» ce mercredi 31 mai 2017 à Ouagadougou à travers une conférence de presse.

Banakourou Mamadou Traoré (bras levé) escorté par ses partisans à la fin de l’audience (Ph.SM)

Alexandre Kaba Diakité, le responsable du collectif Balai citoyen, et Lamine Sanou, alias Lam de Dioulassoba, ont comparu ce mardi 30 mai 2017 au tribunal de grande instance de Bobo-Dioulasso pour répondre à une accusation de Banakourou Traoré, le président directeur général de BK logistique.

En prélude à la journée mondiale sans tabac, l’ONG Afrique contre le tabac (Aconta) conjointement avec le Réseau des journalistes antitabac (Rejat) ont organisé une conférence de presse ce mardi 30 mai 2017 à Ouagadougou. Cette conférence a servi à lancer une vaste caravane de sensibilisation des populations à travers un dispositif ambulant d’animation dans la ville de Ouagadougou pendant deux jours. Les échanges ont permis aussi de faire le point du procès du ministère de la Santé contre la Mabucig.

Vingt-sept personnes comparaissent depuis ce mardi au Tribunal de grande instance de Fada N’Gourma, en lien avec les incendies d’infrastructures forestières, intervenus en avril dernier à Nadiagou, à la suite de la mort d’un présumé braconnier, selon l’Agence d’information du Burkina (AIB).

Un court-circuit a causé une panique au service de la pédiatrie du Centre hospitalier régional de Fada N'Gourma autour de 21h30 dans la nuit du 29 mai 2017.

Cela fait exactement 500 jours ce lundi, soit un an et un peu plus de quatre mois, que le Dr Ken Elliott a été enlevé à Djibo dans le nord du Burkina Faso. Il a été pris en otage en compagnie de sa femme, qui a été relâchée un peu plus tard. Le groupe djihadiste Ansar Dine avait revendiqué cet acte.  

Le ministre du Commerce a séjourné à Bobo- Dioulasso où il a parrainé la journée de l’excellence du lycée mixte d’Accart- ville, dans la matinée du samedi 27 mai 2017. La cérémonie officielle marquant cette journée a vu les meilleurs élèves de l’établissement primés.

Les agents des péages vont en grève de sept jours allant du 8 juin 2017 au 15 juin. Ils expliquent les raisons dans le préavis ci-dessous.

Selon cette déclaration, l'Unapol,  le syndicat de la police va porter plainte contre l'artiste Adja Divine.