Aujourd'hui,
URGENT
Crise à l’UPC: Zéphirin Diabré invite les militants au calme
Justice militaire : le commissaire du gouvernement a fait appel de la liberté provisoire accordée à Djibril Bassolé.
Côte d’Ivoire: Tiken Jah Fakoly envisage de rendre visite aux prisonniers politiques. 
Catalogne : le président régional, Carles Puigdemont, opte pour un dialogue avec Madrid.
Kenya:  l'opposant Raila Odinga annonce son retrait de la présidentielle du 26 octobre.
Economie:  l’ex footballeur français Lilian Thuram rejoint le camp des activistes anti-franc CFA.
Culture: Alassane Ouango installé en tant que nouveau directeur général du Musée national.
Mondial 2018: Le Burkina battu par l’Afrique du Sud (1-3).
Putsch manqué de sep: L'audience de confirmation des charges des 107 inculpés renvoyée au 25 octobre
Politique nationale: Saran Sérémé quitte la présidence du PDC

Le conseil constitutionnel doit dire si loi portant conditionnement et étiquetage des produits de tabac adopté en 2006  au Burkina Faso est conforme à la constitution. Ainsi en a décidé, le tribunal de grande instance de Bobo-Dioulasso, ce mardi  11 avril 2017  à l’ouverture du procès ministère de la Santé contre la Manufacture burkinabè de cigarettes (Mabucig) pour non-respect de la règlementation relative au conditionnement et à l’étiquetage des produits de tabac.

Les policiers radiés des rangs en 2011 ne sont pas contents des propos du ministre de la Sécurité, Simon Compaoré qui, lors d’une émission sur une chaine de télévision de la place, a traité ces derniers d’indisciplinés. C’est à travers une conférence de presse animé ce 11 avril à Ouagadougou que ces policiers ont exprimé leur colère.

Dans 100 jours exactement, près de 4000 jeunes artistes et sportifs venus des 84 États et gouvernements de la Francophonie se retrouveront à Abidjan pour prendre part aux VIIIe Jeux de la Francophonie qui auront lieu du 21 au 30 juillet 2017 en Côte d’Ivoire. Placée sous le signe de la solidarité, de la diversité et de l’excellence, cette 8eédition a pour ambition de s’inscrire dans un projet de développement et de renforcement de cohésion nationale pour la Côte d’Ivoire.

La loi portant adoption de la carte Cedeao (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) a été votée le lundi 10 Avril 2017 par les députés burkinabè lors d’une séance plénière. Il s’agit à travers cette adoption de se conformer à la décision des chefs d’Etat et de gouvernement de l’espace communautaire de disposer d’une seule et unique carte d’identité dans la zone Cedeao.

Une enquête diligentée par la gendarmerie nationale de Ouagadougou a permis de mettre la main sur un faussaire spécialisé dans la contrefaçon des documents administratives. Il possédait près de 130 cachets de toutes les administrations confondues, pour la confection des faux certificats de nationalité, les casiers judiciaires, les permis de conduire, les actes de naissances et de mariages... Le faussaire a été présenté à la presse ce lundi 10 avril 2017.

Le cercle des multimillionnaires de la Loterie nationale burkinabè (Lonab) s’élargit à nouveau, avec l’entrée de deux nouveaux millionnaires habitant la province de la Gnagna. L’un a décroché la somme de plus de 40 millions de F CFA en jouant au Pari mutuel urbain burkinabè (PMU’B) et l’autre a remporté la somme de trois millions à la tombola minute plus. Ils ont reçu les spécimens de leurs chèques ce dimanche 9 avril 2017 à Bogandé (Province de la Gnagna) des mains des responsables de la Lonab et de la province.

Depuis un certain temps, des rencontres, des messages et des appels incitant à la grève se font de plus en plus insistants, impliquant une suspension de cours dans les établissements secondaires de Bobo, à la date du mardi 11 avril 2017, relatif à l’affaire Mabucig (Manufacture burkinabè de la cigarette) en justice actuellement.

La lutte contre le tabac est d’actualité et c’est une question de santé publique. Pour ce faire, la Ligue des consommateurs du Burkina (LCB) ne saurait rester insensible face à ce fléau qui décime à petit feu la portion la plus active de la population. Ce jeudi 6 avril 2017 à Ouagadougou, la LCB a co-animé une conférence de presse avec l’association Afrique contre le tabac (Aconta) et des associations membres du Comité national de lutte contre le tabac pour dénoncer le non-respect de la loi antitabac relatif aux conditionnements et étiquetages des produits du tabac par l’Industrie du tabac.

La vitesse, on ne cessera de le répéter, tue. Et 90% des accidents enregistrés sur nos routes sont du fait de l’excès de vitesse, d’où la nécessité de renforcer la prévention routière. C’est dans cette dynamique que  le ministère des Transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière a procédé le 17 janvier dernier à Ouagadougou, au lancement officiel de l’opération de contrôle des limiteurs de vitesse des véhicules.

Une vue du présidium, au centre Lamine Passoulé, le secrétaire général de la section syndicale (Ph. SM)

Les travailleurs de la commune de Bobo-Dioulasso, répondant à un mot d’ordre de leur syndicat, iront en grève de 72 heures à partir du 12 avril 2017. Ce pour dénoncer le système de recouvrement des recettes fiscales de la commune. Le syndicat national des travailleurs des collectivités territoriales du Burkina Faso (Synatra- CTB), section Bobo- Dioulasso, en veut surtout aux directions régionales des Impôts et du Trésor. Le vendredi 31 mars 2017 les responsables du syndicat ont animé une conférence de presse à la Bourse du travail de Bobo- Dioulasso.

A travers cette lettre ouverte, 12 organisations de la société civile réclament de la Société nationale d'électricité du Burkina Faso (Sonabel) qu'elle publie la liste des débiteurs de la société. 

Le Ministère de la Sécurité n’est pas à l’origine du communiqué circulant sur les réseaux sociaux faisant cas de risque d’attaque terroriste imminente de lieux très fréquentés, selon ce communiqué.