Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: Bamory Ouattara remplace Nabi Issa Coulibaly à la tête de La Poste (conseil des ministres). 
Ouagadougou: 2 bus touchés par les flammes le 24 février dans un incendie sur le nouveau site de la Direction générale de la police municipale.
Sanmatenga: 3 policiers et 1 civil tués le 24 février dans une embuscade tendue par des individus armés sur l’axe Pissila-Gibga.  
Ouahigouya : le corps sans vie d’un attaché d'éducation retrouvé après une attaque terroriste le 22 février dans le village de Samboulga. 
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 

Six personnes ont été tuées hier lundi par des inconnus armés à Kanrgo, au troisième jour d’affilé d’attaques meurtrières dans des villages de la commune de Zimtenga (Bam, Centre-nord). Une dépêche de l'Agence d'information du Burkina

©Dr/image d'illustration/Siège de la Douane

Le Réseau national de lutte anti-corruption (Ren-Lac) a rendu public hier lundi 30 septembre 2019 son rapport sur l’Etat de la corruption au titre de l’année 2018. La Douane est le service le plus corrompu de l’année suivie de la Police municipale. Le podium est fermé par la Direction générale des transports terrestres et maritimes (DGTTM).

La ville de Kongoussi (Centre-nord) a accueilli en 72h, entre 17 000 et 19 000 déplacés, suite aux dernières attaques meurtrières dans les communes de Zimtenga et de Bourzanga. L’assistance humanitaire s’organise difficilement selon cette dépêche de l'Agence d'Information du Burkina (AIB).

Le Conseil supérieur de la magistrature a tenu, le 25 septembre 2019, à son siège sis à Ouagadougou, sa quatrième session extraordinaire au titre de l’année 2019. Ci-dessous le communiqué intégral. 

À l'occasion de la journée mondiale de la salubrité célébré le 21 septembre dernier, le conseil municipal de la ville de Houndé a organisé une opération ville propre au sein de la ville. Lancée depuis le centre de santé et de promotion sociale (CSPS) de la ville, l'opération a consisté à "donner un grand coup de balai" à la ville et encourager les populations à cultiver le "vivre dans un environnement sain".

L'Association nationale pour la traduction de la bible et de l'alphabétisation (ANTBA) traverse une crise depuis un bout de temps. Une crise qui a conduit à l'organisation d'une Assemblée extraordinaire qui a dissout l'ancien organe dirigeant et mis en place un nouveau Conseil d'administration. L'Information a été portée à la presse ce jeudi 26 septembre 2019 à Ouagadougou.

©Dr

Le Festival international de la liberté d’expression et de la presse est à sa 8e édition. L’ouverture du festival est intervenu hier mercredi 26 septembre à Ouagadougou, et ce jusqu’au 28 septembre.  

Favoriser de nouvelles opportunités pour ses clients en leur apportant à leur porte des solutions sur mesure, tel est l'essentiel de la mission de Citland International, une entreprise spécialisée dans l'offre de produits et services de qualité à des sites et projets miniers parmi les plus reculés et les plus exigeants du monde. Présent au Burkina depuis plus d'une décennie, Citland International entend faire sienne la citation biblique qui dit qu'un "enfant est un ange, tout ce que vous ferez pour ces enfants c’est à Dieu que vous le faites." Pour joindre l'acte à la parole, l'entreprise a fait don de matériel mobilier et scolaire le mardi 24 septembre 2019 au Centre d'éveil et d'éducation préscolaire Pegue Wend Mardia sise dans l'arrondissement 11 de Ouagadougou.

«Grâce à l'école des maris, l’amour est revenu dans notre foyer», confie l’épouse de Waimbabie. Photo: Lionel Yaro, Banque mondiale

Waimbabie Gnoumou n’est pas un mari comme les autres ! Ce cultivateur de 38 ans, au physique d’athlète, polygame et père de huit enfants, participe pleinement aux tâches ménagères aux côté de ses deux épouses. Du jamais vu. Une scène impossible à observer il y a encore quelques années, dans une région emprunte de tradition où la répartition des responsabilités familiales entre les femmes et les hommes demeure très inégale.  Nous sommes à Mamboué, dans la commune de Houndé à l’ouest du Burkina Faso. Et cette petite révolution tient en trois mots:  l’école des maris.

Ceci est un communiqué de presse de l’Unité d’action populaire sur la dispersion par les forces de l'ordre de leur marche du lundi 16 septembre dernier à Ouagadougou.

Des assaillants ont tué six personnes, entre 10h et 14h dans trois villages de Zimtanga, commune située à 25 km de Kongoussi dans la province du Bam(Centre-nord). Une dépêche de l'Agence d'information du Burkina (AIB)

©BNSP

Le dimanche 22 Septembre 2019 aux environs de 19H46 mn, la 2ème Compagnie d'Incendie et de secours de la Brigade Nationale des Sapeurs Pompiers (BNSP) basée à Bobo Dioulasso a été alertée pour accident de la circulation dans le village de Makognadougou sur la RN 1 à 50 km environ de Bobo impliquant un mini car et un camion.

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé