Aujourd'hui,
URGENT
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).
Burkina: le Premier ministre appelle à la mise en place d’un «système de commande publique efficient».
Burkina: Incarcéré à Ouaga,Jean Claude Bouda, ex ministre de la Défense obtient une «permission» d’un mois pour des soins (LeFaso.net). 

«Pour une reconfiguration du système éducatif du Burkina Faso en phase avec les défis de son développement», c’est sous ce thème que se tiennent les travaux de la convention nationale des universitaires et experts associés du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP-parti au pouvoir). L’objectif est de parvenir à une réappropriation dudit système, comme le souligne le professeur Jean Marie Dipama, coordonnateur des universitaires et experts associés du MPP. Présent à la cérémonie d’ouverture ce 19 août 2016, à Ouagadougou, Salifou Diallo, le président de l’Assemblée nationale, a traduit toute la reconnaissance de son parti face à une telle initiative, dans la mesure où « le Burkina Faso a mal à son école ».

Les Jeux Olympiques de Rio n’ont pas été fructueux pour le Burkina faso. La 31ème édition des Olympiades s’est une nouvelle fois soldée par un fiasco pour les ambassadeurs du sport burkinabè.

La Police Nationale a saisi le 19 août 2016, environ trente 30 tonnes de poulets avariés, à la Gare de l’Est de Ouagadougou.
Selon le Ministre d’Etat, Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité Intérieure, Simon Compaoré, qui s’est rendu sur les lieux, « deux véhicules d’immatriculation étrangère ont refusé d’obtempérer au contrôle de la Police et ont été poursuivis jusqu’à la gare de l’Est. Après vérification, il a été découvert, que lesdits véhicules transportaient des poulets impropres à la consommation. Aussi, il y avait des entrepôts dans cette gare où des poulets sont conservés dans des congélateurs».