Aujourd'hui,
URGENT
Afrique: 45 millions de personnes menacées par la famine en Afrique Australe
Médias: le Synatic annonce un sit-in (22 et 23 janvier) et une grève générale de 48 heures (du 29 au 30 janvier 2020)
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC
Brexit: les députés britanniques valident l'accord négocié par Boris Johnson
Burkina: 8 143 pèlerins burkinabè ont effectué le hadj 2019 au cours duquel six décès ont été constatés
Burkina: 233 heures de coupures d’électricité en 2018 contre 155h en 2017 (AIB)
Pétrole: la Chine ouvre son secteur pétrolier aux entreprises étrangères (RFI)
Angola: 41 morts dans des pluies torrentielles en moins de 24 heures (Africanews)

Le 15 janvier 2016, une attaque terroriste du restaurant Capuccino et du Splendid Hôtel de Ouagadougou faisait une trentaine de victimes. Un an après, le procureur du Faso, à travers ce communiqué, explique que l’enquête a permis l’inculpation de trois suspects qui sont actuellement en détention préventive.

15 janvier 2016-15 janvier 2017, cela fera bientôt un an que le couple Eliot a été enlevé à Djibo dans la province du Soum. A la veille de l’anniversaire de ce rapt suivi des attaques du restaurant le Capuccino et de l’hôtel Splendid, un collectif des Organisations de la société civile dénommée Collectif des OSC actives pour la commémoration de l’an I de l’enlèvement du couple Elliot, a animé une conférence de presse ce jeudi 12 janvier 2017 à Ouagadougou pour dénoncer le «mutisme» des autorités burkinabè sur ce dossier.

La Loterie nationale burkinabè (Lonab) a procédé ce mercredi 11 janvier 2017 à la remise de lots à trois gagnants du «Quarté» et du «4+1». Pour cette cérémonie de paiement de lots, ce sont plus de 115 millions de francs CFA qui ont été distribués aux trois chanceux.

Suite aux mutineries de 2011 au Burkina Faso, 136 policiers avaient été radiés de la police nationale le 7 mars 2012 pour « faits d’insubordination, de comportement attentatoire à l’honneur et à l’éthique du corps ». Ces policiers ont donné de la voix ce mardi 10 janvier 2016 à travers un sit-in devant la direction de la police nationale pour réclamer leur réintégration.

«Deux individus armés de kalachnikov conduisant une moto de marque 135 ont attaqué un kiosque Airtel money situé à proximité du Marché de Bendogo (à l’est de Ouagadougou, Ndlr) autour de 19h 05. Un coffre a été emporté (nous n'avons pas encore le montant total des numéraires). Un passant blessé au talon. Les recherches sont en cours.

Simon Compaoré a échangé avec une délégation de la Fédération des Associations Islamiques du Burkina (FAIB)  sur le très contesté projet de loi sur les libertés religieuses. Et selon ce communiqué du gouvernement, il a informé la Fédération que le gouvernement a demandé le retrait dudit projet de loi de l’ordre du jour de la session extraordinaire afin d’approfondir les concertations.

Simon Compaoré a échangé avec une délégation de la Fédération des Associations Islamiques du Burkina (FAIB)  sur le très contesté projet de loi sur les libertés religieuses.

Martine Yabré, installée par le patron de la cérémonie, Salif Diallo

La coordonnatrice-pays de l’Union africaine des ONG de développement (UAOD), Martine Yabré, a été installée officiellement dans ses fonctions ce samedi 7 janvier 2017 à Ouagadougou.  Son équipe et elle ont décliné leur ambition pour le développement du Burkina Faso qui se résume à la mobilisation des ressources aussi bien au plan national qu’international. La cérémonie d’investiture a été placée sous le patronage du président de l’Assemblée nationale, Salifou Diallo.

Une des images devant être apposées sur les paquets de cigarettes au BF

Dans cette déclaration, deux associations de lutte contre le tabac s’insurgent contre le «refus» des firmes de tabac au Burkina Faso d’apposer les images de sensibilisation sur les paquets de cigarettes conformément aux textes juridiques portant apposition des messages sanitaires graphiques.

Ce communiqué de la Fédération des associations islamiques du Burkina Faso (FAIB) publié ce samedi 7 janvier 2017 sur sa page Facebook, explique les raisons pour lesquelles elle demande le retrait du projet de loi sur les libertés religieuses.

Suite au mouvement d’humeur des étudiants burkinabè vivant au Maroc, le Centre national de l’information, de l’orientation scolaire et professionnelle et des bourses (CIOSPB) apporte des éclaircissements et s’engage à travailler de sorte à ce que les bourses soient payées à bonne date à tous les étudiants où qu’ils se trouvent.

Le commissaire Kambiré (au centre) donnant des explications aux journalistes

Du jeudi  22 décembre 2016 au mardi 2 janvier 2017,  la police nationale a mis en place un dispositif de sécurisation en vue de permettre à la population de la ville de Ougadougou de passer la période des fêtes en toute quiétude. Au lendemain de cette disposition prise, la direction de la police centrale de la capitale burkinabè a dressé le bilan de ces sorties sur le terrain, à travers une conférence de presse, tenue ce vendredi 6 janvier 2017, au commissariat central de Ouagadougou. 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé