Aujourd'hui,
URGENT
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).
Burkina: le Premier ministre appelle à la mise en place d’un «système de commande publique efficient».

L’Organisation nationale des syndicats libres (ONSL) était face aux journalistes ce jeudi 4 mai à Ouagadougou pour faire la genèse de la situation de l’immeuble de El hadj Sanfo Sayouba qui a été vendu par la banque Bicia-B dans des conditions qui, jusqu’à présent n’ont pu être expliquées. En se réunissant devant les hommes de medias, ces commerçants espèrent que le droit sera dit après de sérieuses auditions des témoins de cette affaire qui semble encore très loin de son épilogue.

«75 ans de grâces : prêtres du Burkina Faso et du Niger, dans la communion, jubilons et avançons au large », c’est sous ce thème que se tient à Ouagadougou la célébration des 75 ans du sacerdoce dans l’Eglise famille du Burkina et du Niger. Le clap inaugural des activités marquant ce jubilé d’albâtre est intervenu ce jeudi 4 mai 2017 à Ouagadougou par Mgr  Der Raphaël Dabiré, évêque de Diébougou, chargé de la commission épiscopale pour le clergé.

Journaliste, consultant et enseignant à l’université Joseph Ki-Zerbo de Ouagadougou, Félix Koffi Amétépé est coréalisateur du récent rapport du Centre de presse Norbert Zongo sur la liberté d’expression au Burkina. Il porte ici un regard critique sur le dernier rapport de Reporters sans frontières qui place le Burkina au cinquième rang africain et premier en Afrique francophone en matière de liberté de presse.

Le Burkina à l’instar d’autres pays du monde a commémoré ce mercredi 3 mai 2017, la journée mondiale de la liberté de la presse. A cet effet, le Centre national de presse Norbert Zongo (CNP-NZ) a tenu du 1er au 3 mai 2017 une série d’activité. Ce mardi 3 mai 2017 s’est tenu le cérémonial officiel de l’événement et un panel sur la thématique retenue au plan national : « défis sécuritaires au Burkina Faso : rôle et responsabilité des médias ».

L’Assemblée nationale a reporté la rencontre avec l’Unité d’action syndicale du Burkina prévue le mercredi 3 mai 2017 à une date ultérieure, a appris Fasozine.

Le Réseau national de lutte anti-corruption (Ren-Lac) encourage, dans la déclaration qui suit, la justice à poursuivre son œuvre dans le cadre de l’affaire Inoussa Kanazoé, du nom de ce opérateur économique interpellé le 19 avril dernier.

Dans le cadre de la lutte contre la drogue, l’Unité anti-drogue (UAD) a démantelé un réseau de trafiquant de cannabis. Elle a procédé ce mardi 2 mai dans ses locaux à la présentation de ce réseau et des produits saisis. Les 718 kilogrammes de cannabis saisis ont une valeur totale d’environ de 50 millions de francs CFA.

Souleymane Kaboré, Coordonnateur de la Convergence pour les petites et moyennes entreprises

Ceci est une déclaration de la Convergence pour les petites et moyennes entreprises (CPME) sur l’inculpation du Président directeur général de la société Kanis et compagnie. Dans cette déclaration, la CPME interpelle l’ensemble des acteurs de la justice à tout mettre en œuvre pour que rien que le droit soit dite dans cette affaire, et de traiter le dossier avec célérité.

L’ONG Orcade a réalisé une enquête sur un certain nombre de sites miniers notamment dans 9 communes minières du Burkina Faso afin de constater de visu la collaboration entre les sociétés minières et les communautés vivant sur ces sites. Le vendredi 28 avril 2017, l’ONG a organisé un atelier de partage de ces résultats avec les journalistes.

Les travailleurs du Burkina Faso ont commémoré ce lundi 1er mai 2017, la 131e journée internationale du travail. A Ouagadougou, les militants et militantes des centrales syndicales et des syndicats autonomes regroupés au sein de l’Unité d’action syndicale (UAS) ont marqué l’événement par une marche meeting. 

Dans le cadre de l’exécution de son plan d’action, la Jeune chambre internationale Ouaga Etoile a organisé la première édition du projet «Incubateur» ou le «Youth business school». Le thème retenu pour cette première édition est «Agir pour une jeunesse autonome». La cérémonie de lancement officielle a eu lieu ce samedi 29 avril 2017 à Ouagadougou et placée sous le patronage du président de la Chambre de commerce.

Le personnel de l’hôtel Sopatel le Silmandé est mécontent de la gestion des travailleurs par le directeur général. Fermé depuis le samedi 29 avril 2017, l’hôtel a vu son personnel protester ce dimanche 30 avril pour réclamer le départ de l’actuel directeur général.