Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

Les autorités coutumières et religieuses du Burkina Faso ont lancé solennellement ce vendredi 10 janvier 2020 depuis le palais royal du Mogho Naaba Bâongo, sis à Ouagadougou, un appel au renforcement de la cohésion sociale, à la recherche de la paix dans la justice et la réconciliation. Une première dans l’histoire sociopolitique de notre pays.

©EMGA

Le Chef d'Etat-major Général des Armées, le Général de Brigade Moïse Miningou, a séjourné ce 8 janvier 2020 à Toeni (Sourou/Boucle du Mouhoun) et Bahn (Loroum/Nord) pour apporter son soutien aux unités engagées dans la lutte contre le terrorisme. 

image d'archives

Ceci est un communiqué de soutien du Réseau national de Lutte anti-corruption (REN-LAC) suite à l’attaque au cocktail Molotov qui a visé la voiture du journaliste Ladji Bama. 

Ceci est une déclaration des organisations professionnelles des médias relative à l’attaque qui a visé la voiture du journaliste d’investigation Ladji Bama, rédacteur en chef du bimensuel Courrier Confidentiel.

Six terroristes ont été tués ce 7 janvier 2020 au cours d’une opération menée par la police dans la région du Centre-Nord du Burkina Faso, selon communiqué de la police nationale. 

Au Burkina Faso, depuis avril 2019, des groupes islamistes armés ont tué plus de 250 civils dans des attaques ciblées et des exécutions sommaires, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui. Des témoins ont affirmé que les assaillants tentaient de justifier leurs meurtres en établissant un lien entre leurs victimes et le gouvernement, l’Occident ou la foi chrétienne. La recrudescence d’attaques, ces derniers mois, a amené des centaines de milliers de civils à fuir leurs domiciles.

Un communiqué détaillé de l’ONG de défense des droits humains Human Rights Watch -intitulé «Burkina Faso: Flambée d’atrocités commises par des islamistes armés»- et publié le 6 janvier 2020 égrène des témoignages glaçants de survivants de différentes attaques terroristes survenues au Burkina Faso en 2020. Parmi eux, deux témoins du massacre le 24 décembre dernier à Arbinda, qui a coûté la vie à 35 civils, dont 31 femmes, racontent, dans l'extrait qui suit, ce qu’ils ont vu aux enquêteurs de l’ONG. 

Un convoi de trois cars partis de Toéni pour Tougan et transportant 160 passagers -dont 104 élèves- a vu un des véhicules sauter sur un engin explosif improvisé ce samedi 4 janvier 2020. Le bilan provisoire fait état de 14 morts parmi lesquelles 7 élèves et quatre femmes. On enregistre également 19 blessés dont 3 graves. 

Un convoi de trois cars partis de Toéni pour Tougan et transportant 160 passagers a vu un de ses cars sauter sur un engin explosif improvisé ce samedi 4 janvier 2020 sur l’axe Toéni-Dounkou, dans la Boucle du Mouhoun, selon un communiqué du gouvernement. Au moins 14 personnes seraient décédées. 

Selon un communiqué de l’Etat major général des armées du Burkina Faso, l’unité de gendarmerie d’Inata (province du Soum/Région du Sahel) œuvrant dans le cadre du Groupement de Forces pour la sécurisation du Nord (GFSN) a été attaquée le vendredi 3 janvier 2019 vers 5 heures du matin par des individus armés.

Agir de façon à ce que les politiques nationales, les cadres législatifs et les programmes liés à l'éducation prennent en compte les besoins et les droits des jeunes marginalisés en particulier et les jeunes femmes en matière d'éducation formelle et non formelle, tel est l'objectif du programme Jeunesse, éducation à la citoyenneté active et égalité des genres (YEG). C'est dans le cadre de ce programme que la Coalition Nationale Pour l’Education Pour Tous (CN-EPT/BF) a organisé un forum de redevabilité le 31 décembre 2019 à Ouagadougou.

Un accident de la circulation s’est produit ce Vendredi 3 janvier 2020 aux environs de 5h 58mn dans le village de Rapadama dans la province du Ganzourgou, à 75 km environ de Ouagadougou, selon la Brigade nationale des sapeurs-pompiers du Burkina Faso.