Aujourd'hui,
URGENT
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   
Niger: 6 Français et 2 Nigériens tuées dimanche par des hommes armés dans la zone de Kouré (sud-ouest du Niger). 
Tapoa: 5 personnes enlevées samedi sur l'axe Fada-Kantchari par des hommes armés ont été retrouvées saines et sauves dimanche. 
Bobo Dioulasso: 850 élèves de l’Enam en formation militaire au Groupement d’instruction des forces armées.
Fada: l’explosion d’un pneu provoque une débandade au marché de bétail. 
Covid-19: les cas confirmés en Afrique dépassent la barre du million. 
Burkina: la Semaine nationale de la culture ne se tiendra pas en 2020 à cause de la Covid-19 (ministre de la Culture).
Liban : au moins quatre Burkinabè blessés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth (bilan provisoire). 

La sous-section du Syndicat des travailleurs de la santé humaine et animale (Syntsha) de l’hôpital Yalgado Ouédraogo a convié les hommes de média ce vendredi 2 juin 2017 pour échanger avec eux sur la «quasi-totalité» des services de l’hôpital. A travers cette conférence de presse, le Syntsha interpelle le gouvernement et prend à témoin l’opinion publique.

La session 2017 du Brevet d’étude de premier cycle (BEPC) a démarré ce jeudi 1er juin 2017 sur toute l’étendue du territoire national. A Ouagadougou comme dans les autres localités du pays, l’examen a débuté avec l’administration des épreuves de Français. Une équipe de Fasozine a constaté de visu l’administration des épreuves dans les centres d’examen du lycée « Le Réveil » et du lycée municipal Bambata de Ouagadougou.

La Coalition burkinabè pour le droit des femmes (CBDF) et ses partenaires se sont prononcés sur l’affaire dite «Adja Divine» le mercredi 31 mai 2017 à Ouagadougou à travers une conférence de presse.

Le coût du hadj est fixé cette année à 2 171 720 FCFA, selon un communiqué du ministre de l'Administration territoriale et de la Décentralisation publié ce jeudi 1er juin 2017.

Le 30 avril dernier, le personnel de l’hôtel Sopatel le Silmandé de Ouagadougou manifestait pour exprimer son mécontentement sur la gestion des travailleurs par le directeur général. Alors que le personnel s’attendait à un dénouement «heureux» de la situation, 30 autres travailleurs ont été licenciés par la direction générale. Ce qui porte à 41 le nombre des licenciés. D’où le courroux de ces derniers ce jeudi 1er juin 2017. Ils réclament désormais la réintégration du personnel licencié.

Le secrétaire général de la région ouvrant l’enveloppe contenant la dictée du BEPC (Ph. SM)

Cette année, le nombre de candidats aux examens du BEPC, CAP et BEP a sérieusement augmenté dans la région des Hauts- Bassins. En tout, 36 786 pour le BEPC, tandis dans l’enseignement technique il y a 1 047 candidats au CAP et 788 au BEP. Ce qui a occasionné un manque de correcteurs dans certaines matières, selon la directrice régionale des enseignements post-primaire et secondaire.

Les examens et concours scolaires du primaire et du post primaire démarrent ce jeudi 1er juin 2017 sur toute l’étendue du territoire national avec l’administration des épreuves écrites du Brevet d’Etude du premier cycle (BEPC), du Brevet d’étude professionnel (BEP) et du Certificat d’aptitude professionnel (CAP). Ils se dérouleront du 1er au 30 juin 2017.

L’actualité burkinabè est marquée ces derniers temps par de multiples agressions faites aux femmes. Le cas le plus récent est celui de l’artiste Adjaratou Diessongo dite Adja Divine, battue et humiliée publiquement après avoir été accusée de vol d’enfants. La Coalition burkinabè pour le droit des femmes (CBDF) et ses partenaires ont donné de la voix sur cette affaire dite «Adja Divine» ce mercredi 31 mai 2017 à Ouagadougou à travers une conférence de presse.

Banakourou Mamadou Traoré (bras levé) escorté par ses partisans à la fin de l’audience (Ph.SM)

Alexandre Kaba Diakité, le responsable du collectif Balai citoyen, et Lamine Sanou, alias Lam de Dioulassoba, ont comparu ce mardi 30 mai 2017 au tribunal de grande instance de Bobo-Dioulasso pour répondre à une accusation de Banakourou Traoré, le président directeur général de BK logistique.

En prélude à la journée mondiale sans tabac, l’ONG Afrique contre le tabac (Aconta) conjointement avec le Réseau des journalistes antitabac (Rejat) ont organisé une conférence de presse ce mardi 30 mai 2017 à Ouagadougou. Cette conférence a servi à lancer une vaste caravane de sensibilisation des populations à travers un dispositif ambulant d’animation dans la ville de Ouagadougou pendant deux jours. Les échanges ont permis aussi de faire le point du procès du ministère de la Santé contre la Mabucig.

Vingt-sept personnes comparaissent depuis ce mardi au Tribunal de grande instance de Fada N’Gourma, en lien avec les incendies d’infrastructures forestières, intervenus en avril dernier à Nadiagou, à la suite de la mort d’un présumé braconnier, selon l’Agence d’information du Burkina (AIB).

Un court-circuit a causé une panique au service de la pédiatrie du Centre hospitalier régional de Fada N'Gourma autour de 21h30 dans la nuit du 29 mai 2017.